Geekbusters : est-il possible de recréer le Human Centipede ? (NSFW)

De Antoine Barré Auteur - Posté le 3 juin 2016 à 12h07 dans Science

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Nouveau Geekbusters ! Mais, en raison du caractère particulier de celui-ci, il vous est recommandé de ne pas manger AVANT de lire l'article. De plus, en raison de son caractère choquant, il est préférable que les âmes sensibles, à savoir les enfants, les estomacs fragiles et les personnes décentes, ne lisent pas cet article. C'est bon ? Alors allons-y ! 

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Qu'est-ce que The Human Centipede ?

Petit rappel de la licence : il s'agit, à la base, d'un film d'horreur néerlandais, dans lequel un chirurgien allemand à la retraite va opérer chirurgicalement trois personnes, deux touristes américaines et un japonais (vive la mondialisation !) pour qu'ils soient reliés par leur tube digestif, afin de créer un mille-pattes humain. 

shit

Le succès du premier film (dénommé First Sequence) a donné lieu à deux suites, respectivement Full Sequence et Final Sequence. Le fait est que chacun des films suivant casse littéralement le quatrième mur, car le scénario du second est l'histoire d'un fan du premier film cherchant à créer son propre mille-pattes humain avec 12 personnes, tandis que le scénario du troisième raconte comment le bras droit d'un directeur de prison lui propose de régler le problème des détenus en se basant sur les deux premiers films, et en utilisant pas moins de 500 prisonniers !

Même Deadpool ne brise pas autant le quatrième mur, et pourtant il le fait à cheval sur un boulet de démolition !

Mais, en fin de compte, puis-je créer mon propre Human Centipede ?

Nous n'avons pas envie de savoir si vous avez un certain Martin Lomax dans votre famille, mais comme nous sommes aussi psychopathes que vous, nous allons vous dire si cela est possible ou non. Tout d'abord, il faut savoir qu'il existe un fossé littéral entre "médicalement possible" et "médicalement faisable". Le premier film était basé sur le principe du "médicalement faisable", mais avant de nous plonger dans les tréfonds de l'horreur chirurgicale, jetons un petit coup d’œil au processus de l'opération, tel que décrit par le bon docteur Heiter, dans First Sequence :

humain

"Nous commençons par sectionner les ligaments de la rotule, pour que l'extension du genou devienne impossible. Retirez ensuite du sujet B et du sujet C les incisives centrales, latérales et les canines des mâchoires supérieures et inférieures. Les lèvres du sujet B et du sujet C, ainsi que les anus du sujet A et du sujet B sont coupés de façon circulaire, sur la zone de la muqueuse cutanée. Deux greffes pédiculées sont préparées et retirées du tissu sous-jacent. Les incisions en V commencent au niveau du menton et vont jusqu'aux joues chez le sujet B et le sujet C, permettant la connexion de la peau et de la muqueuse circulaire de l'anus jusqu'à la bouche du sujet A au sujet B, et du sujet B au sujet C. Connecter la greffe pédiculée aux incisions menton-joue du sujet A au sujet B, et du sujet B au sujet C, afin de créer des triplés siamois, reliés entre eux via le système gastrique. L'ingestion par le sujet A passe par le sujet B pour finalement être excrété par le sujet C. Un mille-pattes humain, première séquence."

Confrontons la théorie à la réalité

Tout d'abord... Il faut savoir que, si le premier film part du principe que c'est "médicalement faisable", la réalité est tout autre. Tout d'abord, pratiquement aucun des "patients" ne pourrait survivre aux opérations, ne serait-ce que par le fait que les chirurgiens ne sont guère habitués à l’anesthésiologie, encore moins avec autant de patients à la fois, ce qui obligerait une grosse partie de ces "patients" à devoir subir l'opération en étant réveillé. Et même s'ils tenaient le coup, malgré la douleur que cela engendre, ils ne survivraient guère longtemps.

En effet, nos selles sont infestées de bactéries, ce qui fait que les "patients" seront infectés par celles qu'ils avaleront. Ensuite, rappelons-nous que les infortunées "parties" de ce mille-pattes auront des plaies ouvertes et à peine cicatrisées sur la bouche et l'anus, ce qui provoquera chez eux une sepsis (ou septicémie), c'est-à-dire une infection générale de l'organisme qui détériorera les corps, en commençant par le cerveau ce qui, associé à une douleur insoutenable, les empêchera de penser de façon claire.

Et ce n'est que le début ! Instinctivement, l'être humain va chercher à vomir les selles qu'on le force à ingérer. Et, selon le Dr Philip Coakley, un médecin anglais, "ce vomi n'aurait aucun endroit dans lequel aller, et une partie serait donc aussi ingérée."

jean
Les acides gastriques et les selles risqueraient de se retrouver dans les poumons, provoquant des troubles respiratoires, voire des pneumonies.

Et ce n'est pas tout ! Etant donné que les plaies n'auront pas le temps de cicatriser, les agrafes chirurgicales finiront par céder, puisque les victimes, en essayant de vomir, vont se débattre violemment. En fait, le moindre mouvement est susceptible d'arracher les points de suture, même si il ne s'agit que d'un haut-le-cœur, faisant saigner abondamment les victimes jusqu'à la mort... Si les infections ne les ont pas tué avant. Comme le disait Bane :

bn

Verdict

Grâce à nous, et à l'aide de Jean, vous pouvez maintenant vous en rendre compte : si il est possible d'opérer un certain nombre de personnes (500 !) et de les "assembler" ensemble, il est impossible que la "créature" ainsi obtenue puisse vivre. C'est donc médicalement possible, mais médicalement infaisable. Alors, une petite faim ?

Une erreur ?

Mots-Clés : Human Centipedehorreurfilmschirurgiebanensfw

Source(s) : Medical Daily

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (21)

Par Tatu, il y a 4 ans :

Well... I think I could have live longer without this...

Répondre à ce commentaire

Par Dawnio, il y a 4 ans :

Je pensais être quelqu'un de pas facilement choquable, mais mon grec devant moi m'attire beaucoup moi d'un coup.

Répondre à ce commentaire

Par Ploutche, il y a 4 ans via l'application Hitek :

Le gars qui a rédigé l'article est simplement fou.

Répondre à ce commentaire

Par Angerfist, il y a 4 ans :

Est-ce que vous avez interné la personne qui a rédigé l'article?

Répondre à ce commentaire

Par Green Lantern, il y a 4 ans via l'application Hitek :

Sauf que les infections et les rejets dû aux excréments sont clairement mentionnés et réels dans les films en question, du moins les deux premiers (pas encore vu le 3). Donc on se doute que les personnes finiraient par mourir, les dites expériences ayant davantage pour but de satisfaire un délire sadique que d'accomplir une expérience réussie avec tout les survivants à la clé. :)

Répondre à ce commentaire

Par Tim45, il y a 4 ans :

J'ai vu les deux premiers opus (alors que je m'étais juré de ne jamais regarder le 2 après avoir vu le 1) j'étais nauséeux avant la fin des 2 films et juste relire cet article ça me refile la gerbe. Merci Antoine Barré, tu portes vraiment bien ton nom!

Répondre à ce commentaire

Par Arsenic, il y a 4 ans via l'application Hitek :

Euh perso je ne m'étais jamais posé la question.... Je me sens sale maintenant ....

Répondre à ce commentaire

Par MousseDeBiere, il y a 4 ans via l'application Hitek :

Mdr lourd

Répondre à ce commentaire

Par triangle droit, il y a 4 ans via l'application Hitek :

le 3 et juste exelent en prison enfin pour ma part, j'ai bien ris. #promispaspsycho :3

Répondre à ce commentaire

Par Canadian, il y a 4 ans :

Rien qu'en lisant le synopsie je me sens pas bien .... alors les voir !!! :-/ Même votre article me fous la gerbe !! ^^"

Répondre à ce commentaire

Par TheFireNight, il y a 4 ans :

Et que se passerait-il si on reliait l'anus directement à la sortie de l'estomac ? Après tout, la "nourriture" est déjà prédigérée, et le risque d déglutition me parait annulé après l'estomac passé. on supprime donc le risque d'infection fécale au niveau de l'anus et de la bouche, et le risque d'étouffement par vomi.

Enfin, les maladies fécales impliquent une contamination préalable du sujet précédent... Du coup on peut se dire raisonnablement que ce risque est réduit.

Répondre à ce commentaire

Par Tatu, il y a 4 ans (en réponse à TheFireNight):

Martin Lomax spotted

Répondre à ce commentaire

Par PapyRoach, il y a 4 ans (en réponse à TheFireNight):

Attend je vais chier dans ta bouche

Répondre à ce commentaire

Par Rouder, il y a 4 ans :

When there is will, there is a way.

Et c'est pas moi qui l'ait dit hein !

Répondre à ce commentaire

Par MineElectricity, il y a 4 ans :

La dernière image viens de quel film svp ?

Répondre à ce commentaire

Par Tatu, il y a 4 ans (en réponse à MineElectricity):

The Dark Knight Rises

Répondre à ce commentaire

Par MineElectricity, il y a 4 ans (en réponse à Tatu):

Merci !

Répondre à ce commentaire

Par LeBelge, il y a 4 ans (en réponse à MineElectricity):

euh...

Répondre à ce commentaire

Par Laurane, il y a 4 ans :

N'est t'il donc pas possible de "court-circuiter" le système de regurgitation ? Genre, dans le cerveau ?

Répondre à ce commentaire

Par Rolfthetroll, il y a 4 ans :

Technique secrète pour pas avoir la gerbe : Imaginer que le psychopate relie votre manager à votre RH ... et là tout de suite, ça file le sourire ^^
(sauf si vous avez plus de bol que moi sur les qualités humaines de votre RH et votre manager ... dans ce cas, imaginez que quelqu'un relie tous les trous du cul de la classe politique française ^^)

Répondre à ce commentaire

Par L, il y a 3 ans :

Bah c'est un peu ce qui se passe dans le 1 et le 2 ^^ Au début du 1 on les voit souffrir, puis le gars chie dans la bouche de la fille et elle hurle et se débat mais ça coupe et on la voit pendant la nuit et elle est mal en point. Puis le troisième jour, la fille de derrière tombe malade suite à l'infection et quand ils essayent de s'échapper lors du final ils saignent et les coutures s'ouvrent, le gars en peut plus psychologiquement et se suicide tandis que celle de derrière meurt juste après de ses souffrances. Celle du milieu se retrouve toute seule mais on ne sait pas ce qu'elle devient car ça s'arrête juste après tandis que les secours vont bientôt arriver (et peut-être la sauver mais elle sera complètement défigurée et handicapée et se suicidera sûrement à cause du traumatisme causé). _Durée : 2 jours et demi
Pour le 2 il tente d'en ouvrir un mais il meurt en se vidant de son sang. La femme enceinte se retrouve en état de choc suite aux coups et ne bouge plus mais sera réveillée par les contractions et fuira... (tout en écrasant son bébé sur une pédale de voiture pour fuir).
Celle de devant sera mal en point car il aura tranché sa langue. Celle de derrière sera violée et complètement traumatisée, plus que les autres en tout cas. Lors du détachement en deux, celui qui se sera fait détacher une bouche du cul pourra plus utiliser ses jambes.... Et faut pas oublier qu'ils vomissent tous puis ravalent lorsqu'il leur fout des laxatifs. Mais au final il les abrège tous d'une balle dans la tête sauf les trois premières qui sont égorgées. _Durée total : plusieurs heures

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone pliable du constructeur : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Fold

Il y a 2 mois

Test Lexip Np93 ALPHA, une souris gamer française avec un joystick et des patins en céramique : fiche technique, prix et date de sortie

Lexip Np93 ALPHA

Il y a 2 mois

Test des Jabra Elite 75t, une mise à jour très réussie pour pour les écouteurs True Wireless

Jabra Elite 75t

Il y a 2 mois