Rechercher Annuler

L'extinction des dinosaures vient enfin de révéler la pièce manquante du puzzle

De Guillaume Chagot - Posté le 26 février 2021 à 13h42 dans Science

Plusieurs centaines de millions d'années avant notre ère, la Terre était bien différente que celle que nous connaissons aujourd'hui. Pour commencer, le plancher des vaches était peuplé de créatures distinctes et popularisées par Hollywood : les dinosaures. Mais ces majestueuses bestioles ont été rayées de la carte suite à l'impact d'une météorite il y a de ça 66 millions d'années. Une extinction massive dont la pièce manquante du puzzle viendrait d'être découverte.

une connexion finalement réalisée

Après avoir foulé la Terre pendant une centaine de millions d'années, les dinosaures se sont brusquement éteints suite à l'impact d'une météorite de 12 kilomètres de diamètre. Un cratère de 200 kilomètres de diamètre a été découvert sous la péninsule du Yucatan au Mexique, cratère qui semble avoir été causé par ladite météorite. Mais depuis plusieurs décennies, les chercheurs cherchent à lier les deux éléments. Et pour cause, certains estiment que le cratère a pu se former avant ou après la disparition des dinosaures. Néanmoins, une équipe internationale de chercheurs dirigée par Steven Goderis, géochimiste à la Vrije Universiteit Brussel de Bruxelles, en Belgique, vient de trouver le chaînon manquant, dans une étude publiée dans la revue Science Advances

Dans les années 80, en analysant des couches de sédiments en Italie et en Espagne, les chercheurs se sont rendus compte qu'une concentration anormalement élevée d'iridium était présente. Ce métal rare, bien que présent en très petite quantité à la surface de la Terre, est retrouvé en quantité dans les météorites. Sa présence dans ces couches semble donc être liée à un impact de météorite d'envergure, comme celui ayant faire disparaître les dinosaures. Mais pour prouver une bonne fois pour toute cette hypothèse, les chercheurs ont dû connecter cette poussière cosmique au cratère mexicain. 

Pour ce faire, l'équipe de Goderis a foré au centre du cratère en mai 2016, dans une zone connue sous le nom de "Peak Ring". Une zone de relief causée par la météorite à son impact il y a de ça 66 millions d'années. Et si les chercheurs se sont focalisés sur cette zone, c'est parce que cette dernière a été épargnée par le tsunami qui a suivi l'impact de la météorite. Ainsi, les traces de cet événement n'ont pas été effacées. 835 mètres de roches y ont été extraites et analysées, permettant aux chercheurs de mieux comprendre la cause de l'extinction massive connue par la Terre. "Les plus fortes concentrations en iridium ont été trouvées dans un intervalle riche en argile dans les sédiments juste en dessous du calcaire du Paléogène. C’est vraiment un enregistrement sans précédent, la pièce manquante du puzzle." explique Ludovic Ferrière. 

"La préservation de la couche riche en iridium dans le cratère est tout simplement fantastique, elle constitue la preuve indiscutable que l'impact et l'extinction sont étroitement liés" rapporte Philippe Claeys, professeur de géologie à la Vrije Universiteit Brussel et expert de la recherche sur l’extinction Crétacé-Paléogène. Des découvertes qui pourraient bien relancer véritablement la recherche sur le domaine. C'est ce qu'espère Claeys, qui escompte également à ce que cette étude soit à l'origine de nouvelles vocations. 

Une erreur ?

Source(s) : Sciences et Avenir

Mots-Clés : extinctiondinosaureEtudecratèremétéoritemexiquesédimentcouchepoussière

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)

Par Billy, il y a 9 mois :

Les pauvres dinosaures :(

Répondre à ce commentaire

Par Murgovaure, il y a 9 mois via l'application Hitek (en réponse à Billy):

Quand on y pense. C'est grâce à l'être humain que les dinosaures continuent "d'exister" en motifs sur les vêtements des enfants, en figurines et jouets etc. Quand l'humanité s'éteindra, ils seront oublié et ça, c'est vraiment triste.

Répondre à ce commentaire

Par CourgetteFarcie, il y a 9 mois (en réponse à Murgovaure):

Les dinosaures existent toujours, ça s'appelle les oiseaux pour la plupart.

Répondre à ce commentaire

Par jonath27, il y a 9 mois (en réponse à Murgovaure):

Mais aussi que, lorsqu'il n'y aura plus d'humain pour se souvenir des dinosaures, il y aura-t-il quelqu'un pour se souvenir de nous? Bien qu'on soit plus ou moins mémorables, je précise avant qu'on me le contre-dise.

Répondre à ce commentaire

Par Raz, il y a 9 mois (en réponse à jonath27):

Le souvenir étant typiquement humain, non il n'y aura personne

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.