Lady Mechanika : intrigante quête identitaire dans une Angleterre victorienne steampunk

De GomeWars Auteur - Posté le 25 octobre 2019 à 9h20 dans Mangas/Comics Article sponsorisé

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Depuis 2016, Joe Benitez nous relate les aventures de Lady Mechanika, une aventurière forte, mais perturbée. Baptisée de la sorte par les journaux, la jeune femme porte bien son nom puisqu'elle est mi-femme, mi-machine. Ses bras sont mécaniques, mais sa curiosité elle, reste humaine. Elle souhaite connaître ses origines et va tout faire pour y arriver. 

Mi-femme, mi-machine

Dans une Angleterre victorienne, Lady Mechanika occupe tantôt le poste d'aventurière, tantôt celui d'enquêtrice privée. La chasseresse mécanique, comme l'appelle certains, est reconnaissable entre mille grâce à ses bras mécaniques, apparus après une expérience terrible dont elle n'a aucun souvenir. Elle tente désormais de connaître ses origines et savoir qui, ou quoi, est à l'origine de ses nouvelles capacités. 

Bien évidemment, cette merveille d'ingénierie va attiser les convoitises. Dans ce Commonwealth steampunk où les découvertes scientifiques doivent côtoyer la magie, les superstitions et la religion, Lady Mechanika incarne la possibilité d'une évolution humaine. Une utopie bien loin de ses idéaux et de ses principes, sur lesquels se reposent la jeune femme. Une aventure pimentée par les interactions avec les grands pontes de ce monde, dont un constructeur d'armes particulièrement intéressé par cette technologie novatrice. 

Lady Mechanika est une oeuvre surprenante, où l'intrigue est bien ficelée et les personnages intéressants. L'époque victorienne dépeinte dans cette oeuvre se ressent aussi bien dans le décor et les costumes, qu'au niveau des dialogues et du ton employé. Sombre et violent, Lady Mechanika profite tout de même de moments de douceur, durant lesquels le temps semble ralentir. Une pause de courte durée, l'oeuvre restant un chassé-croisé de rencontres et de découvertes. 

A l'heure actuelle, six tomes sont disponibles aux éditions Glénat. Sorti le 16 octobre dernier, le tome 6 ouvre un nouvel arc narratif, que nous n'allons pas vous spoiler si vous souhaitez commencer cette oeuvre. Mais si l'oeuvre vous fait de l’œil, n'hésitez pas à aller en jeter un.

Une erreur ?

Mots-Clés : Lady Mechanikacomicfemmemachinebrassortietome 6

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (4)

Par Billy, il y a 3 mois :

Je connaissais pas mais ça a l'air sympa

Répondre à ce commentaire

Par Youja, il y a 3 mois via l'application Hitek (en réponse à Billy):

Bot

Répondre à ce commentaire

Par Akrios, il y a 3 mois :

J'ai rapidement acheté cette série quand j'en ai entendu parlé pour la première fois, l'univers, le dessin, ça fourmille de détails visuels.
Lady mechanika est vraiment un personnage fort et avec un caractère bien trempé. Bien sûr elle est aussi sexy, mais ce n'est jamais racoleur dans sa représentation.
Le seul truc qui me gêne c'est que, bien que la lecture soit efficace, les intrigues sont un peu trop simples, et quand il y a matière à aller plus loin cela s'arrête brutalement (je pense surtout à l'histoire sur le golem et son méchant qui aurait pu devenir un adversaire récurent mais qui est finalement jeté en une phrase de dialogue). Et quand au tome 5, l'intrigue était cousue de fils blanc bien épais, j'espère que ce tome 6 est un peu plus dense.

Répondre à ce commentaire

Par plo, il y a 3 mois :

Merci Hitek continuez, on veut plus d'articles sur les BD et moins sur les smartphones.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.