Rechercher Annuler

Le cerveau et les testicules ont de nombreux points communs insoupçonnés

De Tiphaine Elsener - Posté le 2 juin 2021 à 18h49 dans Science

Il y a certaines études scientifiques qui paraissent et dont le titre attire l'oeil, et pique notre curiosité. L'étude scientifique dont nous allons parler dans cet article fait partie de celles-ci, et elle permet de prendre connaissance des similitude qui existent entre le cerveau humain, et le testicule humain.

Une nouvelle étude qui se penche sur les similitudes existant entre le cerveau et les testicules

Plusieurs éléments de preuve, recensés dans une nouvelle étude scientifique publiée dans la revue Open Biology de la Royal Society, nous indiquent qu'il existe bien plus de similitudes entre le cerveau et les testicules que ce que l'on pourrait penser de prime abord. Tout d'abord, les chercheurs anglais et portugais en charge de ces recherches ont comparé les protéines des cellules issues de 33 types de tissus d'organes différents (comme le coeur, le placenta, ou encore les intestins). C'est là que les chercheurs ont découvert quelque chose d'inédit : le cerveau humain et le testicule humain partagent 13 442 protéines en commun, soit le plus grand nombre de gènes parmi tous les organes du corps ! La déclaration des chercheurs qui ont publié cette étude est d'ailleurs sans équivoque : 

Le cerveau et les testicules possèdent le plus grand nombre de protéines en commun, comparés à d’autres organes.

En plus de cela, au niveau fonctionnel, les neurones et les spermatozoïdes humains partagent un certain nombre de caractéristiques, notamment l'importance du processus exocytaire et la présence de récepteurs et de voies de signalisation similaires. Les protéines communes que nous évoquions précédemment sont d'ailleurs principalement impliquées dans l'exocytose (le mécanisme par lequel la cellule libère de grandes biomolécules à travers sa membrane), le développement des tissus, ainsi que les processus biologiques associés aux neurones et au cerveau. Une question se pose alors : que faire de ces données ? En quoi ces similitudes peuvent-elles faire avancer la recherche scientifique ? Nous vous détaillons cela.

En quoi ces similitudes vont-elles faire avancer la science ?

La compréhension de ces similitudes et de leurs implications est devenue un véritable sujet d'intérêt au sein de la communauté scientifique. En effet, une association entre l'intelligence et certains paramètres de qualité du sperme a été rapportée. De même, des liens entre les dysfonctionnements du cerveau humain et du testicule ont aussi été mis en évidence dans certains cas.  Le cerveau et le testicule humain partagent plusieurs caractéristiques biochimiques communes, nous en sommes désormais persuadés, et c'est ce qui nous permet d'élaborer un début d'explication concernant le bon fonctionnement de ces deux organes en même temps (et de même dans les cas de dysfonctionnement commun).

Il s'agit d'un sujet dont l'intérêt grandit, mais qui reste encore peu exploré. La connexion entre ces tissus doit encore être clarifiée en effet, ce qui pourrait aider à mieux comprendre, à l'avenir, les dysfonctionnements affectant le cerveau et le testicule. Avec une meilleure connaissance du sujet, les scientifiques pourraient en effet prévenir certains maux, et développer de meilleures stratégies thérapeutiques.

Il reste maintenant à savoir comment des organes si différents et éloignés peuvent partager tant de similitudes. Pour le moment, les scientifiques pensent que les testicules et le cerveau présentent des points communs parce qu’ils sont tous les deux des organes impliqués dans le processus de spéciation (le processus évolutif par lequel de nouvelles espèces vivantes se forment à partir d'ancêtres communs). Maintenant que la brèche est ouverte et que nous avons ces premières données en notre possession, d'autres études seront certainement menées sur le sujet au cours des prochaines années. Et en parlant de testicules, si vous avez toujours voulu savoir quelle était la plus grande douleur entre recevoir un coup de pied dans les testicules et un accouchement, une autre étude scientifique a, là encore, permis d'en savoir davantage sur le sujet.

Une erreur ?

Source(s) : Royal Society

Mots-Clés : similitudecerveauSpermetesticuleEtudeétude scientifiquesciencespoints communs

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)

Par Graillou, il y a 4 mois :

Comme quoi, avoir une b*** à la place du cerveau, ça veut dire ce que ça veut dire ...

Répondre à ce commentaire

Par Boarf, il y a 4 mois :

Post avant White Knight pride !

Répondre à ce commentaire

Par obyoneone, il y a 4 mois :

du coup, les hommes ont 3 cerveaux ? ou les 2/3 du plus gros sont tombés dans les petits ? Ils pensent avec leurs ouilles et par leur byte alors...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.