Avant d'arriver sur Mars, la première escale sera un village sur la Lune

De Dan Auteur - Posté le 29 septembre 2017 à 9h17 dans Science

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

On pourrait croire qu'il s'agisse d'un scénario de science-fiction, mais c'est bien ce que les chercheurs de l'ESA, l'Agence Spatiale européenne, aimeraient réaliser : envoyer une centaine de personnes à la surface de la Lune qui ferait fondre de la glace pour avoir de l'eau, cultiverait le sol lunaire pour obtenir de quoi manger ou encore pratiquerait du sport compatible avec la faible gravité de la Lune. C'est en tout cas le projet du boss de l'ESA, Jan Woerner, qui a soumis l'idée de remplacer l'ISS par un village sur la Lune.

Première étape vers Mars : le Moon Village

En effet, la Station spatiale internationale commence à vieillir et son financement prendra fin en 2024. Sa fin de vie est prévue pour 2030 et afin de ne pas stopper l'exploration de l'espace, il est primordial de trouver une solution pour poursuivre les efforts. Ainsi, le satellite de la Terre semble le lieu parfait pour établir une base arrière pour les astronautes de différentes nationalités qui se lanceront dans l'exploration de l'espace et notamment dans la colonisation de la planète Mars.

Ainsi, ce village lunaire serait donc la première escale pour les colons de la planète Rouge. La colonisation de Mars est considérée comme la prochaine étape majeure de l'exploration spatiale aussi bien pour la Nasa que pour les investisseurs privés comme Elon Musk. Mais avant cela, le but est de parvenir à mettre en place une présence permanente et durable à la surface la Lune. Le projet devrait aboutir dans les dix prochaines années à venir et il pourrait s'agir d'un simple robot.

Réaliser d'incroyables économies

Il faut dire que notre satellite dispose de plusieurs ressources comme le basalte notamment, qui pourrait servir à la fabrication, à l'aide de l'impression 3D, de satellites lancés depuis la Lune. Cela représenterait également un coût moindre que de réaliser un lancement depuis la Terre en raison de la gravité qui y est plus importante. Pour Bernard Foing, expert dans le cadre du programme "Moon Village", le coût serait 40 fois moins élevé d'aller sur l'orbite terrestre depuis la Lune plutôt que depuis la Terre.

Mais le principal objectif des chercheurs est de parvenir à exploiter l'eau située dans la glace des pôles de la Lune. En effet, une fois l'objectif atteint, l'hydrogène et l'oxygène pourraient servir à alimenter le moteur des fusées. C'est pourquoi différentes missions sur la Lune sont prévues au cours de la prochaine décennie pour donner une dynamique dans le projet de construction d'un village lunaire.

La conquête de Mars semble lancée puisque la Russie a rejoint les Etats-Unis dans le programme "Deep Space Gateway" qui a pour but d'utiliser l'ISS comme base pour créer une plateforme internationale habitée en orbite lunaire. De son côté, Elon Musk va prochainement présenter son idée de transport interplanétaire pour permettre aux premiers colons d'arriver jusqu'à Mars et le groupe Lockheed Martin soumettra son projet pour envoyer les humains sur la planète Rouge à l'horizon 2028.

Une erreur ?

Mots-Clés : MarsconquêtebaseLuneesaNASAcolonisationMoon Village,

Source(s) : phys.org

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (13)

Par Khyne, il y a 11 mois :

A aucun moment je ne pourrai remettre en doute le boulot des ingénieurs et maîtres dans la matière de l'exploration spatiale mais y'a bien un truc qui fait peur : les avaries du matériel.
Même si ça fait intégralement rêver d'être là pour voir les balbutiements de l'être humain qui est suffisamment avancé point de vue techno pour quitter la Terre, hâte de voir ce que ça va donner.

Répondre à ce commentaire

Par Ace, il y a 11 mois via l'application Hitek :

Ce qui fait peur c’est qu’on parle déjà d’aller piller les ressources de la lune. Dans quelques décennies est ce qu’il en restera quelque chose?

Répondre à ce commentaire

Par Anarion, il y a 11 mois (en réponse à Ace):

Oh mon dieu, mais que vont devenir la faune et la flore de la lune... oh wait en fait ya rien qui vit là bas, ça ne va déranger personne et ça va réduire l'exploitation de la planète sur laquelle on vit.

Répondre à ce commentaire

Par yuropp, il y a 10 mois (en réponse à Anarion):

Sans compter les indigènes qui vont se faire exterminer.

Répondre à ce commentaire

Par Khyne, il y a 10 mois (en réponse à Anarion):

Vous savez que dans un sens il a pas tout à fait tord ? On sait que lune exerce une influence sur les marrée mais qu'en est-il si la lune devient "plus légère" à cause de l'exploitation et l'exportation de masse de ses roches ?

Répondre à ce commentaire

Par Anarion, il y a 10 mois (en réponse à Khyne):

Il faudrait des siècles d'exploitation intensive pour que la lune perde ne serait-ce que 1% de sa masse, mais c'est vrai que de ce point de vue là tu n'as pas tord. Mais d'ici à ce qu'on arrive à influer sur les marée à cause de l'exploitation humaine, je pense que ça fera longtemps que l'espèce humaine aura disparu.

Répondre à ce commentaire

Par Yoplay, il y a 11 mois (en réponse à Ace):

Alexander Hartdegen approuve ce commentaire.

Répondre à ce commentaire

Par Sam, il y a 11 mois via l'application Hitek :

Oui " une coquille vide " ( peut être une expression un peu forte ) c'est triste mais je préfère encore nous voir exploiter un caillou sans vie ( encore un peu rude comme expression) plutôt qu'une planète terre qui se meurt à petit feu ou bien même une autre planète qui grouille de vie

Répondre à ce commentaire

Par Tonald Drump, il y a 11 mois :

J'aurais aimé naître un siècle plus tard pour voir tout ça...

Répondre à ce commentaire

Par AqraVe, il y a 11 mois (en réponse à Tonald Drump):

dans un siècle, la TVA serai à 45%, et le prix de la baguette de pain à 5€

donc non merci

Répondre à ce commentaire

Par yuropp, il y a 10 mois (en réponse à Tonald Drump):

Si ça se trouve, dans un siècle, l'humanité sera clouée au sol, perdant à jamais tout espoir de survie à long terme et condamnée à une lente et inéluctable décadence.

Enfin ça, c'est le programme de nos amis écolos.

Répondre à ce commentaire

Par Ransacked, il y a 11 mois :

Le petit salut nazi sur la 2ème photo au calme, sur Mars c'est autorisé je crois.

Répondre à ce commentaire

Par yuropp, il y a 10 mois (en réponse à Ransacked):

Non, c'est le bonhomme d'Ampère. Empalé sur un câble électrique, il trouve encore la force de tendre le bras. Mais est-ce le bon ? C'est si vieux tout ça…

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test du Asus ROG Strix Hero II, le PC MOBA utilisé par la ROG School

Asus ROG Strix Hero II

Il y a 23 heures

Note : 7,6666666666667
Test Gotway MSuper 3, une gyroroue avec une grosse autonomie pour se déplacer : fiche technique, prix et date de sortie

Gotway Gotway MSuper 3

Il y a 3 semaines

Note : 8
Test Huawei MediaPad M5, une véritable alternative à l'iPad : fiche technique, prix et date de sortie

Huawei MediaPad M5

Il y a 3 semaines

Note : 7,6