Rechercher Annuler

The Batman : le réalisateur dévoile l'histoire de son Joker

De Alix Odorico - Posté le 28 mars 2022 à 17h48 dans Cinéma

Que ce soit à travers la scène de fin du film The Batman, ou la scène coupée dévoilée par la Warner il y a quelques jours, le Joker version Matt Reeves commence à s'afficher et s'intégrer peu à peu au futur Bat-Verse. Des récents propos du réalisateur nous permettent d'en apprendre plus sur sa backstory.

Une scène promotionnelle

Si les dernières minutes du film permettaient de teaser de façon "marvelesque" le retour du plus vieil antagoniste du chevalier noir, via ce rire caractéristique, la scène coupée postée sur la toile a permis d'y mettre enfin un visage, et au passage de relancer la campagne marketing et promotionnelle du film.

Cette scène de 5 minutes nous donne donc un premier aperçu de cet énième Joker, qu'on imagine à l'affiche du prochain Batman, (voire du troisième opus ?). Sourire emblématique, cicatrices quelque peu dissimulées sous un visage flouté, le Joker semble être dans le prolongement de celui dépeint par Christopher Nolan il y a quatorze ans dans The Dark Knight, Le Chevalier Noir.

Inspiré de non pas 1, mais 2 personnages

Néanmoins, le super vilain s'inspirerait plutôt de celui de Todd Philips, selon les propos de Matt Reeves accordé à Variety. Un détail spécifique du personnage dévoilé pousse vers cette hypothèse :

C'est comme le Fantôme de l'Opéra. Il a une maladie congénitale qui l'empêche de s'arrêter de sourire, et c'est horrible. Son visage est à moitié caché pendant la majeure partie du film. Il ne s'agit pas d'une version où il tombe dans une cuve de produits chimiques et où son visage est déformé, ni de ce que Christopher Nolan a fait, en entretenant le mystère sur la façon dont il a eu ses cicatrices. Et si ce type avait cette maladie depuis sa naissance et qu'il était maudit ?

C'est ainsi via cette maladie congénitale, qui ronge également le Joker campé par Joaquin Phoenix dans le très récompensé long-métrage, que le rapprochement se fait. Si ramener une énième fois l'historique super vilain sur le devant la scène peut sembler suffisant, se caler sur l'origin story de celui de 2019 peut sentir le réchauffé.

Mais les propos de Matt Reeves, font aussi penser à un personnage historique du 7ème art : Elephant Man, tiré du film éponyme de David Lynch.

Il avait ce sourire que les gens fixaient, qui était grotesque et terrifiant. Même enfant, les gens le regardaient avec horreur et il disait : "Ok, tout ça n'est qu'une blague". C'était sa vision nihiliste du monde."

Quel suite pour le Joker ?

Si l'effet marketing est là, à quoi doit-on s'attendre avec le Joker ? Dans la scène en question, on comprend que Batman et le Joker se connaissent déjà, puisque ce dernier parle de leur affrontement passé. On imagine donc que le personnage interprété par l'acteur irlandais Barry Keoghan (déjà apparu dans Les Eternels de Marvel) cherchera à s'enfuir de l'asile pour chercher à se venger du justicier de Gotham dans un second volet.

Interrogé, Reeves a lâché quelques indices.

Il y aura peut-être quelques occasions. Il y a des choses que je suis très intéressé de faire dans l'environnement d'Arkham, potentiellement pour HBO Max. Il y a des choses dont nous avons parlé. C'est donc très possible. Il n'est pas non plus impossible qu'il y ait une histoire où le Joker arrive dans notre monde".

Doit-on s'attendre à voir le Némésis de Batman faire des siennes dans son propre spin-off ? Ou bien la série sur l'asile d'Arkham en développement sur HBO Max ? Rien n'a été confirmé à ce sujet. En revanche, on comprend que les projets autour du Bat-Verse semblent s'accumuler.

Une erreur ?

Mots-Clés : le jokerjokerbatmanthe batmanDCfilmCinemaMatt Reevessuper héros

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)

Par User 404, il y a 3 mois :

Yess dans Arkham me semble évident

Répondre à ce commentaire

Par ElGuicho, il y a 3 mois :

Ce Joker est très intéressant, on reste dans l'esthétique "crade" du film The Batman, je pense qu'une série sur Arkham serait plus adaptée, cela leur permettrait de pouvoir plus développer les personnages et l'univers, dont j'adore l'ambiance générale. Et Barry Keoghan est très convaincant dans cette scène coupée, il ne cherche pas à en faire trop comme Jared Leto par exemple, même si ils ont deux styles de Joker différent.

Répondre à ce commentaire

Par Xyhorr sCorphae, il y a 2 mois :

Matt Reeves m'a déjà totalement convaincu avec son Année 2. Je lui fais confiance pour la suite.
Chacun des acteurs a été choisi à la perfection - tous dans des rôles qui ne leur ressemblent pas habituellement et dans lesquels ils ont tous excellés, ce qui est très intéressant.
Sincèrement, en un film, il m'a mit d'accord.
Paul Dano est juste magistrale en Nigma (The Riddler), lui aussi promet de grandes choses de son côté, ayant déjà réalisé des films par exemple, c'est un artiste exceptionnel.
Concernant Barry Keoghan alors là, juste Ouah....
Cette itération d'un futur Joker est juste magistrale. Je pensais justement qu'il était dans tombé dans la cuve d'acide lors du braquage qui avait mal tourné (cherchant de l'argent pour sa femme profondément malade), mais on verra bien ce qu'il en est. Comme je disais j'ai confiance en Matt Reeves. Il a su me mettre d'accord avec The Batman. Hâte de découvrir la série centrée sur The Penguin et sur Arkham Asylum. (D'ailleurs Colin Farrel était vraiment excellent dans son interprétation du Pingouin, encore une fois: rien à redire.)
Superbe découverte.... et ça fait vraiment plaisir.
Puis le passage du Bat en tant que vengeur .. se remettant énormément en question au fil du film et du fait qu'il comprenne qu'il n'est autre qu'une inspiration pour la plupart des "vilains" de la ville .. pour finalement réaliser que ce qu'il se doit d'incarner pour Gotham est une source d'espoir... je le cache pas j'en ai eu l'émotion qui m'est montée violemment, les yeux bien humides.
Ce film est magiques. J'aime vraiment ce côté thriller psychologique bien dark, et le côté enquêteur du Batman mis en avant.
Du superbe taff...
Merci à toute leur équipe franchement. Aux centaines, si ce n'est milliers de personnes qui permettent de mettre au point au film d'une telle envergure.
Y'a tellement à dire en vérité. Mais j'ai pas forcément la tête à écrire dans l'instant.
Quoiqu'il en soit :
Barry Keoghan en Joker, je n'y aurais jamais pensé par moi-même j'avoue, mais bordel.... oui quoi. Un très grand oui.
Potentiellement au meilleur de sa forme de la 3ème opus. Peut-être s'évadant d'Arkham dans le 2nd film (ou dans la série), accompagné du Riddler, mais restant tout de même dans l'ombre pendant qu'on est le droit à un ou plusieurs autres antagonistes. Un antagonistes qui aurait des liens de parenté avec Bruce Wayne serait vraiment intéressant, sachant tout le bordel qu'il y a eu autour de la lignée Wayne dans le 1er film, d'ailleurs je crois que le "vilain" Hush a un liens de parenté avec les Wayne mais je ne suis plus certain de ce que je dis là attention. Et pendant ce temps, Riddler et Joker préparant leur masterpiece, cachés dans les ténèbres abyssales qui enveloppent Gotham City.
(Bien entendu, entre temps on aurait appris à faire connaissance avec le Joker, son évolution, sans doute au sein de la série Arkham - et potentiellement aussi grâce à 2 ou 3 scènes placées au sein du 2nd film. Commençant à placer les piliers pour un sublime chef d'œuvre de fin nous ayant bien suffisamment fait patienter le temps d'un autre film et de 2 séries...)
Enfin bref! On verra bien ce qu'il en est.
Matt Reeves a su me faire croire en ses capacités d'adaptation et en son approche des personnages sur le plan psychologique, philosophique, et visuel, reste à voir ce qu'il compte nous proposez pour la suite...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.