Un simple télescope amateur utilisé pour observer un trou noir en activité !

De Dan Auteur - Posté le 22 janvier 2016 à 11h14 dans Science

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Comme tout bon astronome amateur, vous devez avoir un télescope. Alors, si vous souhaitez observer un trou noir en pleine activité, vous feriez mieux de le ressortir car grâce à lui vous allez pouvoir observer quelque chose de complètement rarissime !

Mais la question que vous devez vous poser c’est de savoir comment cela est-il possible d’observer un trou noir alors qu’il s’agit d’un corps céleste qui, par définition n’émet aucune lumière… Au passage, très bonne remarque ! En effet, ces objets extrêmement compacts ont la particularité de ne produire et de ne renvoyer aucun rayonnement lumineux. Pour assister à ce spectacle, il faut procéder à de l’observation indirecte et différents procédés dont le rayonnement X.

Direction la constellation du Cygne 

C’est d’ailleurs avec ce dernier que des scientifiques japonais ont observé l’intense activité de ce trou noir, nommé V404 Cygni, situé dans la constellation du Cygne (à environ 7800 années-lumières). D’après les astronomes qui ont remarqué ce phénomène, rien qu’avec un télescope de 200 millimètres de diamètre, il vous est possible de le voir. Pour constater la forte activité de V404 Cygni, l’équipe japonaise s’est intéressée à une étoile qui gravite autour de celui-ci et qui en est assez éloignée pour que les variations de son activité soient visibles depuis la Terre. C’est donc ce qu’on appelle l’observation indirecte : ce n’est pas le trou noir lui-même que l’on observe, mais son influence sur une étoile en gravitation autour de lui.

Un second trou noir supermassif au cœur de notre galaxie ?

Toujours d’après un groupe de scientifiques japonais, dernièrement, un second trou noir géant a été découvert dans la Voie Lactée. Le seul trou noir supermassif connu jusqu’alors était Sagittarius A. Ce "petit" nouveau est situé à 200 années-lumières du centre de la Voie Lactée et est composé d’un nuage de gaz qui s’étend sur 0,3 année-lumière pour une masse de 100 000 masses solaires.

Par comparaison, Sagittarius A a une masse de 4 millions de soleils. Cela a donc permis aux Japonais d’affirmer qu’il s’agissait bel et bien d’un nouveau trou noir géant !

Il faut savoir que les trous noirs sont des sujets très importants dans les domaines de la physique et de l’astronomie. Ces corps célestes font leur apparition suite à une chute gravitationnelle des étoiles massives. 

Une erreur ?

Mots-Clés : trou noirtélescopeobservationamateur

Source(s) : clubic.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)

Par StarKill, il y a 4 ans :

C'est pas aussi styler que vos photo d'illustration >< mais c'est toujours cool de se dire que """"" n'importe qui """" peut voir sa

Répondre à ce commentaire

Par PetitCône, il y a 4 ans :

Il m'faut juste un miroir pour regarder le mien en pleine activité. Ce n'est pas si rare que ça.

Répondre à ce commentaire

Par YohannSama, il y a 4 ans :

*retourne devant la ps*

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 2 mois

Test Borderlands 3 : trop d'humour tue l'amour

Borderlands 3

Il y a 2 mois

Test Asus TUF Gaming H7, un casque sans fil surround virtuel 7.1 multiplateforme : fiche technique, prix et date de sortie

Asus Tuf Gaming H7 Wireless

Il y a 2 mois