Rechercher Annuler

Black Widow : après la plainte de Scarlett Johansson, Disney prend une lourde décision

De Gaetan Desrois - Posté le 13 septembre 2021 à 11h46 dans

Depuis plusieurs semaines, Disney est en proie à une véritable crise, suite à la plainte de Scarlett Johansson. Le groupe vient d'ailleurs de prendre une grosse décision. 

Un rétropédalage qui tombe à pic

C'est peu dire que la plainte de Scarlett Johansson a profondément atteint le groupe Disney. Si le combat de l'actrice contre le plus gros studio de cinéma mondial ressemblait à un combat de David contre Goliath, l'actrice a réussi à trouver sa fronde : de nombreuses personnalités qui ont ouvertement apporté leur soutien. 

On rappelle les faits : l'interprète de Natasha Romanoff a accusé le studio Disney de ne pas avoir respecté les termes du contrat qui les unissait, en choisissant de sortir Black Widow simultanément dans les salles de cinéma et sur la plateforme Disney+, en prime access. Une décision qui, selon Johansson, aurait eu un impact sur son salaire. 

La plainte de Scarlett Johansson a fait beaucoup de bruit, et a posé des problèmes au sein même du groupe Disney. Si le studio a tenté d'assurer sa défense, en mettant en avant la crise sanitaire pour expliquer sa décision, cela n'a pas empêché le groupe de provoquer la colère de Kevin Feige d'une part, et de provoquer de menues difficultés avec quelques-unes des stars les plus en vue de l'écurie Disney, dont les frères Russo, mettant ainsi en danger le projet le plus ambitieux de Marvel à ce jour. 

Pour calmer tout le monde, et éviter de nouvelles plaintes (Emma Stone avait annoncé son désir de convoquer la Justice pour résoudre son différend avec Disney), le studio a pris une décision très importante : Disney renonce à sortir ses films simultanément au cinéma et sur la plateforme Disney+.

Si cette décision peut être motivée par le succès de Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux, uniquement sorti en salles aux Etats-Unis, il s'agit en vérité d'une lourde décision de la part du studio, puisque cela peut être pris comme un rétropédalage. Si l'on ignore l'impact que pourrait avoir cette décision sur la plainte de Scarlett Johansson, elle signe néanmoins la victoire des artistes sur le plus gros studio de divertissement du monde. 

Si l'on a beaucoup parlé des conséquences de la crise sur Marvel, nous n'avons pas suffisamment insisté sur les conséquences sur les autres filiales de Disney. Ainsi, de nombreux réalisateurs et animateurs du studio Pixar n'ont pas apprécié de voir les films Soul et Luca sortir directement sur Disney+, alors qu'ils avaient été conçus pour être visionnés dans une salle de cinéma. 

Nul doute d'ailleurs que les prochaines sorties du studio ont également convaincu le studio Disney de revenir sur sa décision. En en effet, en devenant propriétaire de la 21st Century Fox, Disney doit gérer les sorties de deux films très attendus par les cinéphiles : le remake de West Side Story par le légendaire Steven Spielberg, et le film The Last Duel, qui marquera le retour du grand Ridley Scott. Nul doute que si ces pontes du cinéma s'étaient lancés dans la mêlée aux côtés de Scarlett Johansson, la réputation du studio Disney en aurait souffert

Une erreur ?

Mots-Clés : Scarlett JohanssonDisneyMarvelKevin FeigepixarDisneyPlusDisney+procèsBlack Widow

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (9)

Par La castafiore, il y a 1 mois :

Clair que j'aurais tellement aimé voir Soul et Luca au cinéma !!!

Répondre à ce commentaire

Par Castiel, il y a 1 mois :

Pour une fois qun studio se remet en question, on va les critiquer non plus quand même

Répondre à ce commentaire

Par djay55, il y a 1 mois :

Dommage, il n'y a pas de cinéma là où je vis, j'étais heureux pour une fois d'avoir accès à un film en même temps que tout le monde, et j’espérais secrètement que ça devienne la norme.
J'imagine que je vais devoir continuer à éviter plusieurs mois les spoilers pendant encore longtemps.

Répondre à ce commentaire

Par Captain Hadok, il y a 1 mois :

Pas dit qu'ils reportent leur décision initiale en faisant signer dans le futur des contrats aux acteurs/réas qui enlève la clause en question ou qu'ils les intéressent sur le streaming.

Répondre à ce commentaire

Par ErwanLT, il y a 1 mois :

D'un coté je comprend la décision des studio de sortir leurs films sur leurs plateformes de streaming au vu de la situation sanitaire qu'on traverse, un film c'est investissement de leurs part, et tant qu'il est pas diffusé, c'est des bénéfice qui ne rentre pas.
De l'autre si dans le contrat des acteurs, animateurs et autres intervenants c'est stipulé sortie en salle exclusivement, il est normal qu'ils ne soient pas satisfait.

On peut donc pensé que dans un avenir plus ou moins proche de nouveaux type de contrats adapté à ce genre de pratiques soit établis.

Répondre à ce commentaire

Par Dida, il y a 1 mois :

Tu parles, ils n'ont changé d'avis que grâce aux bons résultats de Shang Shi. Et aussi parce que sortir les films sur les plateformes : piratage donc moins de sous en salles.

Je doute fortement que les soucis qu'ils ont avec Scarlet aient eu une quelconque incidence. Ils pensent à leur thune avant tout !

Répondre à ce commentaire

Par Babar, il y a 1 mois (en réponse à Dida):

Sauf que c'est pas juste un soucis avec Scarlet, les frères Russo ont eux aussi exprimé leurs réticences à signer un nouveau contrat ...

Répondre à ce commentaire

Par Arkthus, il y a 1 mois :

1) les films à venir sont tournés, les contrats signés, Disney a tout intérêt à ne pas se reprendre une plainte de ce genre, donc pendant quelques temps on va être dans cet entre-deux
En revanche, je pense qu'à l'avenir ce sera intégré directement dans les contrats, les gens qui signeront le feront en connaissance de cause. Disney a toujours fait comme ça : une personne attaque sur un point de son contrat, les contrats changent (c'est ce qui se produit notamment pour le doublage en France, depuis l'épisode avec Lucie Dolène pour La Belle et la Bête qui les avait obligé à redoubler Miss Samovar).

2) il me semble qu'aux États-Unis il y avait une histoire d'exclusivité salles de 45 jours avant la mise en ligne sur Disney+, mais je peux me tromper. Ça sera donc assez facile de le voir rapidement en ligne si c'est bien le cas, pour ceux qui n'ont pas de cinéma chez eux (comme @djay55). Il faudra juste qu'ils ne fassent pas la bêtise en France de sortir certains films en décalé, on se rappelle du fiasco des Mondes de Ralph, déjà dispo en full HD sur internet avant la sortie en salles françaises. Avec Disney+ ce sera encore pire car la VF serait même trouvable s'ils font cette erreur.

Bref, comme à chaque procès notre Disney, la situation va progressivement changer à mon avis.

Répondre à ce commentaire

Par Arkthus, il y a 1 mois (en réponse à Arkthus):

contre Disney*

Mon correcteur automatique a fait des siennes et j'ai vu l'erreur seulement une fois avoir appuyé sur Envoyer (faudrait qu'on puisse éditer :) )

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.