Rechercher Annuler

Marvel : cette responsable virée par Disney émet de lourdes accusations contre le studio

De Tahar Sadaoui - Posté le 26 mars 2023 à 20h15 dans Cinéma

Plus tôt dans le mois, nous vous avions révélé que la dernière bande-annonce du film La Petite Sirène avait explosé ce record détenu par Aladdin et Le Roi Lion, et ce malgré les nombreuses polémiques qui entouraient le dernier remake de chez Disney. Et plus récemment encore, une autre controverse a récemment fait parler de la firme aux grande oreilles, concernant cette fois-ci une autre de ses franchises phares, à savoir Marvel. Explications.

 

le départ d'une ponte de chez marvel

C'est en 2009 que Marvel est devenue une filiale de la Walt Disney Company, correspondant ainsi avec le développement et l'essor du Marvel Cinematic Universe (MCU). Depuis lors, Disney a énormément misé sur la franchise de super-héros, qui est devenue un élément essentiel de son écosystème, notamment en intégrant les parcs d'attractions Disneyland.

Et parmi les personnalités influentes chez Marvel, on retrouve notamment Kevin Feige, considéré comme étant l'architecte du MCU, mais également Louis D'Esposito, le co-président de Marvel Studios, ainsi que Victoria Alonso, une productrice vétérane de la franchise. Jusqu'à récemment encore, ces trois personnes formaient le trio décisionnaire pour les futurs films Marvel.

Mais en début de semaine, nous avions appris qu'Alonso avait quitté Marvel Studios, après presque 20 ans dans l'entreprise. Un départ d'autant plus surprenant étant donné la position de l'ancienne responsable de la production physique, de la post-production, des effets spéciaux et de l'animation chez Marvel, qui était devenue depuis quelque temps le bras droit de Feige.

Kevin Feige, Louis D

Toutefois, comme l'a récemment rapporté The Hollywood Reporter, il semblerait que les raisons entourant le départ d'Alonso soient plutôt obscures. En effet, des déclarations à ce sujet laissaient à penser qu'elle a été renvoyée de chez Marvel en raison de son implication dans le film Argentina, 1985 de Santiago Mitre.

une histoire de contrat ?

En tant que l'une des productrices de ce film argentin dernièrement nommé aux Oscars dans la catégorie du meilleur film international, Alonso avait participé à la promotion du projet, ce qui serait une violation de son contrat qui lui interdit de travailler pour des studios concurrents (Argentina, 1985 étant produit en partie par Amazon Studios).

Pourtant, cette version ne semble pas être l'avis de tous. En effet, il se pourrait que d'autres raisons aient motivé le licenciement d'Alonso. Tout d'abord, certaines sources auraient rapporté qu'après avoir pris connaissance de son investissement dans le film argentin, Disney aurait fait signer un nouveau contrat à Alonso. Et selon Variety, un ancien cadre anonyme de chez Disney aurait déclaré ceci :

L'idée que Disney savait et approuvait sa capacité à travailler sur [Argentina, 1985], puis dit ostensiblement qu'ils ont des raisons de la licencier à cause d'une ou deux interviews en faveur de ce film, semble folle.

Victoria Alonso

En parallèle, Patty Glaser, l'avocate qui représente Alonso dans le cadre de son départ de Marvel, va encore plus loin en affirmant que sa cliente a été "réduite au silence" par Disney et qu'elle avait reçu la "bénédiction" du studio pour travailler sur le film argentin. Elle expliquait :

L'idée que Victoria ait été licenciée pour une poignée d'entretiens avec la presse concernant un projet personnel passionné sur les droits de l'homme et la démocratie, qui a été nominé pour un Oscar et un travail pour lequel elle a obtenu la bénédiction de Disney est absolument ridicule.

Victoria, une Latina gay qui a eu le courage de critiquer Disney, a été réduite au silence. Elle a ensuite été licenciée lorsqu'elle a refusé de faire quelque chose qu'elle croyait répréhensible. Disney et Marvel ont pris une très mauvaise décision qui aura de graves conséquences. Il y a beaucoup plus à dire sur cette histoire et Victoria la racontera sous peu, d'une manière ou d'une autre.

alonso réduite au silence par disney ?

Car l'année dernière, Alonso avait vivement critiqué la réaction de Bob Chapek, l'ancien PDG de la Walt Disney Company, concernant le récent projet de loi homophobe baptisé "Dont Say Gay" qui a vu le jour en Floride. À la suite de sa prise de parole durant les GLAAD Media Awards, elle aurait alors été écartée des relations publiques pour les projets Marvel après avoir demandé à Chapek de "prendre position contre toutes ces lois folles et obsolètes".

Face à cette déclaration, un porte-parole de Disney a répondu à Variety dans un communiqué, qualifiant de "malheureux" les commentaires de Glaser. Il déclare ceci :

Il est regrettable que Victoria partage un récit qui laisse de côté plusieurs facteurs clés concernant son départ, notamment une rupture de contrat incontestable et une violation directe de la politique de l'entreprise. Nous continuerons à lui souhaiter le meilleur pour l'avenir et à la remercier pour ses nombreuses contributions au studio.

Disney Parks & Resorts

De plus, l'annonce du départ d'Alonso avait aussi permis l'apparition de rapports, qui suggéraient que son renvoi plutôt soudain avait été provoqué par des allégations selon lesquelles elle avait créé un environnement de travail hostile au sein du département des effets spéciaux de Marvel dont elle avait la supervision.

plusieurs versions de l'histoire

À plusieurs reprises, ce département a fait l'objet de critiques, les artistes mettant en lumière des horaires de travail éprouvants, mais aussi le manque de personnel chronique, et sans oublier les exigences peu réalistes concernant les délais. Un des artistes déclaraient justement auprès de Variety que l'un des plus gros problèmes du studio résidait dans l'incapacité de Marvel à fournir des directives claires, expliquant que les multiples modifications apportées en continue affectent terriblement les délais, qui finissent par être en constante évolution. 

Toutefois, d'autres tendent à nuancer ces propos, en attribuant tout de même quelques mérites à l'ancienne responsable du MCU. Un ancien cadre de chez Disney avait notamment reconnu qu'elle était "la quintessence du professionnalisme et connaissait son métier", tandis qu'un artiste VFX senior déclarait également ceci :

L'idée d'une cadre très senior terrifiant les artistes de base, selon certains rapports, semble un peu bizarre. Trois acteurs Marvel différents ont convenu qu'Alonso n'était qu'une force de soutien sur le plateau de tournage.

Victoria Alonso

Et pour continuer dans la même thématique et découvrir quelle est cette décision prise par Disneyland Paris afin de prôner l'inclusivité qui risque de faire polémique, consultez notre précédent article sur le sujet, juste ici.

Une erreur ?

Mots-Clés : DisneyMarvelVictoria AlonsorenvoiPolémiqueaccusation

Tahar, jeune otaku dans l'âme, mes intérêts sont aussi éclectiques que mon parcours. Curieux de nature et ayant toujours eu un attrait pour l'écriture, j'espère pouvoir réussir à vous informer tout en vous divertissant.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (13)

Par Booob, il y a 2 mois :

c'est elle qui tenait des "listes noires" genre ?

Répondre à ce commentaire

Par NonMerci, il y a 2 mois :

Elle validait de la merde et était tyrannique avec ses équipes, mais bientôt elle dira que Disney l'a virée parce qu'elle était gay et latino.
On connait la chanson...

Répondre à ce commentaire

Par seb8467, il y a 2 mois (en réponse à NonMerci):

Evidemment, sinon pourquoi dans son communiqué elle précise qu'elle est latino et gay ? Elle prépare déjà ses cartes joker racisme et homophobie.

Répondre à ce commentaire

Par Skål, il y a 2 mois :

Du coup ça veut dire qu'il y aura enfin de bons films?

Répondre à ce commentaire

Par Ioni, il y a 2 mois (en réponse à Skål):

Non pour ça il va falloir virer Kevin Feige.

Répondre à ce commentaire

Par Araquiel, il y a 2 mois :

"Victoria, une Latina gay", ça sort déjà la carte de la minorité alors que c'est même pas encore au tribunal, et ben ...

Répondre à ce commentaire

Par Pouet, il y a 2 mois :

La carte piège minorité + le bonus gay pour éviter de répondre à l'accusation de tyrannie envers ses équipes, c'est quand même un classique

Répondre à ce commentaire

Par souleater34, il y a 2 mois :

Quand on veut faire taire quelqu'un, on sort la carte du racialisme et du LGBTQRZ...

Répondre à ce commentaire

Par Aldas, il y a 2 mois :

Si un mec commence sa défense par "je suis un bon père de famille, impliqué dans sa communauté" personne ne lui reprochera jamais.
Mais si t'es une lesbienne latina t'as visiblement intérêt à bien fermer ta gueule parce que si tu sors du cadre une bande de génies va sortir les fourche et les torches pour venir te lyncher.

Répondre à ce commentaire

Par Pouet, il y a 2 mois (en réponse à Aldas):

Non simplement cela fait un petit moment que les équipes chargé des effets spéciaux se plaignent de la façon dont elles sont traitées. Et cette personnes étaient leurs une de leurs responsables , elle doit donc répondre à ces accusations sans sortir le "je suis gay et latina j'ai un totem d'immunité"

Répondre à ce commentaire

Par Aldas, il y a 2 mois (en réponse à Pouet):

Encore une fois, si un mec avait commencer sa défense pas un "je suis un bon père de famille" ça aurait été tout aussi hors-sujet et t'en aurais rien eu à foutre.

Finalement la manière dont tu t'exprime prouve bien que le fond de l'affaire tu t'en fous complètement, ce que tu reproches c'est d'exprimer une manière de se présenter qui te fous la haine.

Répondre à ce commentaire

Par Pouet, il y a 2 mois (en réponse à Aldas):

C'est incroyable cette capacité que tu as de te concentrer sur le futil car tu n'as aucun argumentaire et je pense sincèrement que comme beaucoup de bien pensant le syndrome du chevalier blanc est inhérent à ta façon de penser.

Répondre à ce commentaire

Par Belisarius, il y a 2 mois (en réponse à Pouet):

Quand les studios vont comprendre que les wokes sont destructeurs... L'exemple est parfait avec cette personne. Et il y en à pour la défendre au nom du soi disant intolérance..

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.