Rechercher Annuler

Ces maladies très étranges qui ont touché l’histoire de l’Humanité

De Jordan - Posté le 2 août 2016 à 14h51 dans Histoire

Depuis le tout début de l’Humanité, le monde a été frappé par certaines maladies plus horribles les unes que les autres avant de disparaître aussi vite qu’elles sont apparues. Nous vous proposons de découvrir ces épidémies et autres maladies qui ont touché notre histoire et qui, espérons le, ne feront jamais leur réapparition !

Au XIXème siècle, vos dents pouvaient exploser

Dans les années 1800, les revues médicales commencent à recenser des cas étranges : plusieurs personnes se plaignent d’avoir leurs dents qui explosent. Le premier cas enregistré se déroule en 1817 et le dentiste Atkinson observe ce révérend venu le voir pour l’aider. En effet, ce dernier se plaint de douleurs intenses dans la bouche, le faisant devenir peu à peu fou de douleur et l’obligeant à courir pour avoir un peu de répit. Rien n’y faisait, pas même le fait de plonger sa tête dans l’eau froide.



La douleur a brusquement disparu lorsqu’il y a ressenti un claquement sec comparable à un coup de pistolet faisant éclater sa dent en plusieurs petits morceaux provoquant chez ce révérend un soulagement instantané ! Il retourna se coucher et dormit tout la journée. A son réveil, il affirme que la douleur avait totalement disparue. D’autres cas de ce type ont été enregistrés comme en 1830, une certaine Letita D qui se plaignait d’une rage de dents qui s’est arrêtée après "l’explosion d’une dent". Un autre cas fut aussi rapporté en 1871 par un dentiste qui a vu l’un de ses patients être plaqué au sol et totalement sonné avec cette explosion dentaire. Cependant, après cette vague de cas observés, ce phénomène a totalement disparu.

Mais alors, qu’est ce qui a bien pu provoquer ces explosions dentaires ? D’après certains scientifiques, il se pourrait qu’elles viennent de caries mal soignées par les dentistes de l’époque. Un plombage mal réalisé aurait pu créer une réaction électrochimique comparable à une batterie basse tension à cause de l’étain, du plomb et de l’argent, les métaux utilisés pour les plombages. En présence d’hydrogène dans le creux de la dent associé à une charge électrique, cela pourrait donc expliquer la réaction explosive. Sauf que nous n’avons pas de preuve que les patients de l’époque avaient ou non des plombages… Ces explosions dentaires resteront donc un grand mystère.

La chlorose : la maladie des vierges

La médecine du XVIIIème siècle doit faire face à une nouvelle maladie appelée chlorose (mot qui vient du grec chlôros, qui veut dire "de couleur jaune verdâtre"), considérée en général, comme spécifique aux femmes. Pendant près de 200 ans, la chlorose toucha les jeunes femmes issues de la haute société. Une fois qu’elles contractaient cette maladie, la chlorose les empêchait de se tenir debout ou de rester éveillées. Elles souffraient de douleurs articulaires, de palpitations cardiaques, d’absence ou d’arrêt des menstruations et, d’après certains rapports de l’époque, d’une coloration verte de la peau.

Très longtemps, le corps médical estima que cette maladie n’était qu’un trouble physiologique lié à la sexualité et à la sensibilité féminine. En réalité, la cause de cette maladie est liée à une forme d’anémie causée par les régimes de l’époque. Mais il faudra attendre la seconde partie du XIXème siècle pour qu’un certain Andrew Clark, médecin, propose les causes possibles de la chlorose : corset trop serré, exercice physique insuffisant, troubles nerveux et des causes physiologiques à l’anémie des adolescentes : la croissance et la puberté.

La maladie a été soignée par un complément de fer pour réguler l’anémie.

La maladie de l’Hôtel National D.C.

Si Tripadvisor existait en 1850, il y a de fortes chances pour que les personnes ayant séjourné au National Hotel de Washington aient laissé des commentaires négatifs sur cet établissement. Et pour cause : l’hôtel a connu une épidémie d’une maladie à laquelle il a donné son nom et qui se caractérisait par le gonflement de la langue, une inflammation de l’intestin ou encore une diarrhée. La maladie toucha de nombreux hommes politiques qui ont séjourné dans cet hôtel et en tua presque 40 d’entre eux !

Les symptômes pouvaient durer pendant des mois voire des années après leur séjour. Une des victimes fut James Buchanan, le quinzième président des USA qui contracta la maladie à deux reprises dont la première fois fut le soir de son élection en 1856.  


Pour trouver la cause de cette épidémie, certains imaginaient qu’elle venait de l’air contaminé ou encore de la présence de rats empoisonnés ou bien des esclaves en cuisine qui empoisonnaient les plats servis. D’autres ont même suggéré qu’il s’agissait d’un signe que les Républicains avaient tenté d’assassiner Buchanan avant qu’il ne prenne ses fonctions présidentielles.

En réalité, la maladie dans cet hôtel était très certainement une forme de dysenterie causée par la fuite d’un tuyau des eaux usées dans les canalisations du bâtiment.

La peste d’Athènes

Il s’agit ici, d’une épidémie qui a touché par vagues la Grèce antique entre 430 et 426 avant J.C. Rapportée par Thucydide dans son Histoire de la guerre du Péloponnèse, elle a causé la mort de plusieurs dizaines de milliers de personnes. D’après Thucydide, l’épidémie a commencé en Ethiopie, puis en Egypte et en Libye avant de toucher la Grèce en faisant une apparition dans le port du Pirée. La peste a gagné Athènes au cours de la deuxième année de la guerre du Péloponnèse. Voici comment l’auteur décrit cette maladie :

En général on était atteint sans indice précurseur, subitement en pleine santé. On éprouvait de violentes chaleurs à la tête ; les yeux étaient rouges et enflammés ; à l'intérieur, le pharynx et la langue devenaient sanguinolents, la respiration irrégulière, l'haleine fétide. […] Presque tous les malades étaient pris de hoquets non suivis de vomissements, mais accompagnés de convulsions. […] La plupart mouraient au bout de neuf ou de sept jours, consumés par le feu intérieur, sans avoir perdu toutes leurs forces. […] Le mal, qui commençait par la partie supérieure du corps et qui avait au début son siège dans la tête, gagnait ensuite le corps entier et ceux qui survivaient aux accidents les plus graves en gardaient aux extrémités les traces. Il attaquait les parties sexuelles, l'extrémité des mains et des pieds et l'on n'échappait souvent qu'en perdant une de ces parties ; quelques-uns même perdirent la vue. D'autres, aussitôt guéris, n'avaient plus dès lors souvenir de rien, oubliaient leur personnalité et ne reconnaissaient plus leurs proches

Grâce à des fouilles archéologiques réalisées en 1994, la découverte d’une fosse commune avec de la vaisselle, les archéologues en ont déduit qu’il y a eu un mouvement de panique certainement lié à cette épidémie. Très longtemps, la peste d’Athènes n’a pas pu être identifiée avec certitude. Certains, d’après les symptômes, estiment qu’il s’agit de la peste bubonique. D’autres imaginent qu’il pouvait s’agir d’une forme de rougeole, de variole ou encore du virus Ebola à cause des hoquets. En 2006, une autre explication a été avancée : une fièvre typhoïde, mais cette hypothèse a aussitôt été contestée !

L’illusion de verre : les gens pensaient qu’ils étaient en verre

L’illusion de verre est un trouble psychiatrique apparu à la fin du Moyen Âge en Europe. Les gens touchés par ce trouble étaient convaincus qu’ils étaient littéralement faits de verre et que le moindre mouvement risquait de les briser en morceaux.

L’une des premières victimes de cette maladie fut le roi de France Charles VI qui, dans les années 1400, pensait qu’il était fait de verre et portait autour du torse des cerceaux en acier qui servaient à le protéger en cas de mauvaise chute.


Cette pathologie s’est rapidement propagée à la population lorsque les sujets ont appris que le roi était atteint par cette maladie. Effet de mimétisme ? Difficile alors de trouver la cause de ce trouble psychologique. Toujours est-il que Charles VI a fini son règne en perdant complètement la raison interdisant qu’on le touche et se cachant dans un coin pour éviter de se briser. Il passa les quinze dernières années de son règne en oubliant totalement qui il était et en errant dans les couloirs de son château en imitant le cri du loup !

Une erreur ?

Source(s) : cracked.com

Mots-Clés : maladie épidémiehumanitéhistoireétrange

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (7)

Par XLukkY, il y a 6 ans :

Wow

Répondre à ce commentaire

Par Misternico, il y a 6 ans :

Vous en avez oublier deux très graves et qui perdurent toujours : La mode hipster et Pokémon Go. Mais me demandez pas les symptômes, ils sont trop horribles.

Répondre à ce commentaire

Par Omegaea, il y a 6 ans (en réponse à Misternico):

Utilisateur de Windows Phone spotted x)

Répondre à ce commentaire

Par Misternico, il y a 6 ans (en réponse à Omegaea):

Nope, Android et mon tel est compatible si tu demande x)

Répondre à ce commentaire

Par lololol², il y a 6 ans (en réponse à Misternico):

Oublie pas la moutonmanie noire

Répondre à ce commentaire

Par yuropp, il y a 6 ans :

C'est cool, la culture.

Répondre à ce commentaire

Par A., il y a 6 ans :

Il y a aussi les fameuses épidémies de danse comme celle de 1518 à Strasbourg.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.