Rechercher Annuler

Cette nouvelle mission de la NASA pour empêcher une collision entre la Terre et un astéroïde

De Tiphaine Elsener - Posté le 13 août 2021 à 18h08 dans Science

Nous venons d'apprendre que la NASA avait finalement mené à bien une mission qui consistait à prendre toutes les mesures pour empêcher un astéroïde, à l'avenir, de heurter la Terre. Nous revenons ici sur cette mission toute particulière.

La mission OSIRIS-REx et l'astéroïde bénou

OSIRIS-REx (un acronyme de "Origins-Spectral Interpretation-Resource Identification-Security-Regolith Explorer") est une mission de la NASA qui a pour objet d'étudier l'astéroïde Bénou, et de ramener un échantillon de ce dernier sur Terre. La sonde spatiale a été lancée le 8 septembre 2016 par une fusée Atlas V 411. OSIRIS-REx a passé deux ans à étudier Bénou, l'un des deux astéroïdes connus les plus potentiellement dangereux du système solaire. Ces observations rapprochées ont amélioré notre compréhension de l'orbite future de l'astéroïde, "ce qui a réduit l'incertitude quant aux risques de collision au cours des prochains siècles", selon un communiqué de la NASA paru hier dans la revue Icarus.

 

En 2135, Bénou se rapprochera de la Terre en effet. La probabilité que l'astéroïde nous frappe est plutôt faible, mais il est important de continuer à le surveiller, pour être sûr que son orbite ne se modifie pas avec le temps. En effet, lors du passage rapproché de Bénou vers la Terre (dans le futur), l'astéroïde ne sera pas un danger dans un premier temps, mais il traversera malheureusement certains "trous de serrure gravitationnels", des zones de l'espace qui modifieront sa trajectoire vers la Terre s'il les traverse à certains moments, en raison de l'attraction gravitationnelle de la Terre

De faibles probabilités d'être heurtées, mais la nasa veille au grain

Avant OSIRIS-REx, la probabilité d'un impact avec l'astéroïde, entre l'année 2175 et l'année 2199, était estimée à 1/2700. Grâce aux nouvelles données, la probabilité d'un impact entre aujourd'hui et l'année 2300 est désormais affinée à environ 1 "chance"  sur 1 750.

L'astéroïde Bénou.

Selon les premières estimations de la NASA, la date la plus probable pour un impact, si impact il devait y avoir, serait le 24 septembre 2182. Il s'agit évidemment d'un risque très faible, mais la NASA continue la surveillance. Selon l'étude parue hier, la NASA, et plus particulièrement l'auteur principal de cette dernière, Davide Farnocchia, du Center for Near-Earth Object Studies (CNEOS) déclare à ce sujet :

Les données d'OSIRIS-REx nous donnent des informations tellement plus précises que nous pouvons tester les limites de nos modèles et calculer la trajectoire future de Bénou avec un très haut degré de certitude jusqu'en 2135. Nous n'avons jamais modélisé la trajectoire d'un astéroïde avec cette précision auparavant.

Un succès pour  la mission OSIRIS-REx 

La mission OSIRIS-REx de la NASA visant à étudier l'astéroïde Bénou a été un succès sur toute la ligne. La sonde spatiale s'est mise en orbite autour de l'astéroïde, s'est posée, et a recueilli des échantillons pour les envoyer sur Terre. Cette mission est d'une grande importance car elle nous aide à comprendre le passé lointain du système solaire, mais aussi l'avenir potentiel de notre planète, si un jour Bénou venait à s'approcher de nous. Kelly Fast, responsable du programme d'observation des objets géocroiseurs de la NASA, a déclaré à ce sujet :

La mission de défense planétaire de la NASA consiste à trouver et à surveiller les astéroïdes et les comètes qui peuvent s'approcher de la Terre et constituer un danger pour notre planète. Nous menons à bien cette entreprise par le biais de relevés astronomiques continus qui collectent des données pour découvrir des objets inconnus jusqu'alors et affiner nos modèles orbitaux pour ces objets. La mission OSIRIS-REx a fourni une occasion extraordinaire d'affiner et de tester ces modèles, nous aidant ainsi à mieux prévoir où se trouvera Bénou lorsqu'il s'approchera de la Terre dans plus d'un siècle.

Par ailleurs, ne vous inquiétez pas trop. Si Bénou s'approche trop de notre belle planète, certains plans ont déjà été pensés en amont pour pouvoir l'éloigner de sa trajectoire initiale. Les États-Unis et la Chine ont en effet envisagé des moyens d'éloigner lentement l'astéroïde de la Terre en le frappant avec des fusées. Seules les générations futures constateront de leurs yeux s'il faudra en arriver à une telle extrémité pour repousser Bénou. N'hésitez pas à regarder la vidéo publiée par la NASA pour avoir de plus amples détails sur cette mission :

Et si les missions effectuées par la NASA vous intéressent, nous vous conseillons de lire notre précédent article sur le fait que la NASA pourrait vous payer pour vivre dans un substitut d'habitation martienne pendant un an.

Une erreur ?

Mots-Clés : astéroïdeNASAtrajectoireTerrerecherchemission spatialemissionBénouscientifiqueetats-unisfusées

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (6)

Par Gloupix, il y a 4 mois :

C'est toujours fou de voir les calculs des scientifiques sur des décennies à venir, c'est très intéressant en tout cas !

Répondre à ce commentaire

Par tito, il y a 4 mois :

J'aime bien les gens qui jouent avec nos vies avec les connaissances qu'ils ont : oups j'ai poussé le satellite trop fort et avec les effets gravitationnels, il nous revient plus vite dans la gueule ...

Répondre à ce commentaire

Par obyoneone, il y a 4 mois :

jusqu'ici, tout va bien...

Répondre à ce commentaire

Par Un gars qui passe par là, il y a 4 mois :

Oh pas grave, on enverra tout les missiles nucléaires de chaque nations et ça l'explosera, ça fera un gros feu d'artifice, on en fera un jour férié de la paix et l'unité. Fin. Petite larme.

Ou bien ça pétera et les plus riches iront sur mars ou auront des bunkers sur terre, rebelote, l'humanité déclinera encore car ce sera la descendance des peoples de la télé-réalité.

Répondre à ce commentaire

Par Vaknar, il y a 4 mois (en réponse à Un gars qui passe par là):

De toute manière, faut s'attendre au pire dans les années à venir.

- Climat.
- Plandémie.
- Famines.
- Talibans/Al qu'Aïda (qui reviennent en force).
- De la politique politicienne gérer par des financiers et banquiers.
- Les pauvres de plus en plus pauvres... et les riches s'en branlent.


Il ne manque plus que la guerre civile pour remettre tout en ordre.

Répondre à ce commentaire

Par 2balles, il y a 4 mois :

Cela fait 3 mois que l´information est publique ...vous êtes tellement nuls chez hitek

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.