Rechercher Annuler

NASA : Après Elon Musk et Mars, la Russie et Jupiter, les Américains veulent voyager vers une autre planète

De Quentin Lorichon - Posté le 3 juin 2021 à 11h36 dans Science

La NASA a annoncé hier deux nouvelles missions sur une planète du système solaire vers la fin de la décennie aux missions bien distinctes. Elles pourraient apporter des réponses sur son hostilité mais aussi sur l'évolution de notre planète bleue.  

Comprendre l'évolution de la planète

La course à l'espace semble être relancée. Entre Elon Musk, la NASA et la Russie qui veut visiter Jupiter, chacun a ses propres ambitions. Mais l'annonce de la NASA hier explique qu'elle veut retourner sur une planète qui n'a plus été visitée depuis 35 ans. Il s'agit de Vénus, la planète la plus chaude du système solaire. Pour rappel, la dernière mission destinée à l'exploration de Vénus date de 1986, avec le programme Vega, lancé par l'Union Soviétique.

Selon l'agence spatiale américaine, il s'agira de comprendre pourquoi elle est devenue un tel enfer alors que sa voisine, la Terre, a une atmosphère habitable. Selon le nouvel administrateur, Bill Nelson, les missions vont pouvoir nous en apprendre d'avantage sur cette planète et ainsi vérifier son activité interne. 

Elles vont permettre à la communauté scientifique d'étudier une planète où nous n'avons pas été depuis 30 ans.

Par ailleurs, Bill Nelson espère que ces missions vont permettre à la communauté scientifique de mieux comprendre comment la Terre a évolué. 

Il y a Mercure, la planète la plus proche du soleil, qui n'a pas d'atmosphère. Ensuite, il y a Vénus, avec une atmosphère incroyablement dense. Puis il y a la Terre, avec une atmosphère habitable. 

Deux missions bien distinctes 

Les deux missions, baptisées Davinci+ ainsi que Veritas, auront chacune des rôles bien différents mais complémentaires. Pour la première, il s'agira d'envoyer une sphère en pleine atmosphère de Venus, qui devra mesurer sa composition et ainsi déterminer si la planète a eu un jour un océan. Elle fera des mesures précises des gaz nobles et d'autres éléments. 

Pour Veritas, elle restera en orbite, et devra retracer les reliefs sur quasiment toute la surface de la planète afin de créer une reconstruction en 3D de la topographie, et confirmer si des processus tels que la tectonique ou le volcanisme sont toujours actifs. Par ailleurs, Veritas devra déterminer si des volcans actifs rejettent de la vapeur d'eau dans l'atmosphère. 

Les deux missions sont prévues pour l'horizon 2028-2030. Bill Nelson a également confirmé qu'Artemis 1, la première mission du programme de retour sur la Lune des Etats-Unis, serait lancée plus tard cette année. 

Une erreur ?

Mots-Clés : NASAPlanètevénusEspacejupiteretats-unis

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)

Par Ted, il y a 4 mois :

Il pourrait y avoir de fabuleuses découvertes

Répondre à ce commentaire

Par tranb, il y a 4 mois :

C'est con, tout ce que les américains veulent faire, a déjà été fait par les russes...

Répondre à ce commentaire

Par Nouh adaoua, il y a 2 mois :

Svp svp svp j'aimerais être le premier être homme a partir sur Mars voilà ! Même j'aimerais traverser dans le trou noir ainsi passer de l'autre côté du trou Vert.
Merci infiniment de votre soutien oui je besoin le votre qui peut être la seule solution.
Bonne réception.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.