Rechercher Annuler

Marvel/DC : voici 10 fins alternatives de vos films de super-héros préférés

De Aubin Bouillé - Posté le 28 novembre 2023 à 16h08 dans Cinéma

Les films de super-héros subissent souvent des changements majeurs durant leur création. Que ce soit durant les phases d’écriture ou durant les tournages qui peuvent entraîner des reshoots, les films de super-héros ne sont jamais réellement définitifs. La preuve avec ces 10 films de super-héros qui possèdent des fins alternatives. Des dénouements différents que les montages finaux proposés par les studios.

The Amazing Spider-Man : Le Destin d’un héros

Sorti en 2014 et toujours réalisé par Marc Webb, The Amazing Spider-Man : Le Destin d’un Héros est le deuxième et dernier volet de la saga Spider-Man emmenée par Andrew Garfield. Un second volet dans lequel Peter Parker doit affronter à la fois Electro, mais également son meilleur ami, Harry Osborn, devenu Le Bouffon Vert. Un long-métrage inégal, moins convaincant que le premier épisode, mais qui a le mérite de se conclure à travers une fin ultra dramatique dans laquelle Peter Parker ne parvient pas à sauver l’amour de sa vie : Gwen Stacy. Peter Parker repart alors à sa vie de super-héros seul et triste. Le film se termine sur un affrontement entre Spidey et le Rino.

Campbell Scott dans le rôle de Richard Parker

Mais initialement, Marc Webb avait d’autres idées en tête. Par exemple, la tête coupée de Norman Osborn devait apparaître dans le film, conservée par Oscorp. Enfin, le film devait se conclure sur le retour de Richard Parker, le père de Peter. Il aurait alors livré la célèbre réplique de Oncle Ben : « De grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités ». C’est lui qui aurait encouragé son fils à reprendre du service et à renfiler le costume de Spider-Man.

Ant-Man et la Guêpe : Quantumania

Sorti plus tôt cette année, Ant-Man et la Guêpe : Quantumania est le troisième volet des aventures de Scott Lang. Toujours réalisé par Peyton Reed, le long-métrage permettait surtout d’introduire durablement Kang dans le Marvel Cinematic Universe (MCU). A la fin du film, Scott et Hope affrontent le terrible Conquérant, et parviennent à s’en défaire. Kang meurt alors dans d’atroces souffrances, et nos héros rentrent chez eux.

Jonathan Majors en Kang

Dans une autre version du film, Kang parvient à s’échapper. Rappelez-vous, à la fin du film, la famille de Ant-Man parvient à ouvrir un portail du Monde Quantique vers notre réalité. Alors que Janet, Hank et Cassie passent le portail, Hope et Scott affrontent Kang. Ce dernier essaye tant bien que mal de traverser le portail pour revenir dans le monde des humains. Dans cette fin alternative, Kang parvient à s’échapper du Monde Quantique, tandis que Scott et Hope restent bloqués à leur tour dans ce minuscule univers. Kang aurait alors été libre de conquérir le multivers, préparant ainsi le terrain pour les prochains Avengers. Finalement, Marvel Studios a opté pour une fin plus traditionnelle en tuant son antagoniste, et en proposant une scène post-générique teasing sur la présence des innombrables variants de Kang.

Wolverine : Le Combat de l’Immortel

Sorti en 2013 sous la direction de James Mangold, Wolverine : Le Combat de l’Immortel est le deuxième volet de la trilogie consacrée à Logan. Comme d’habitude, Hugh Jackman est en pleine forme dans cette aventure qui se déroule au Japon. A la fin du film, Logan et Yukio retournent aux USA dans un jet privé.

Dans une fin alternative largement connue des fans, Yukio donne à Logan une mystérieuse valise. Le héros ouvre alors la malle et découvre un costume inédit jaune et marron. Il s’agit de la panoplie classique du personnage dans les comics. Son uniforme culte et si représentatif, qui n’est encore jamais apparu au cinéma, mais qui va faire officiellement son entrée dans Deadpool 3. Finalement, James Mangold a décidé de couper cette séquence pour ne pas obliger celui qui dirigerait une éventuelle suite à l’inclure dans son scénario.

Iron Man 3

Sorti en 2013, Iron Man 3 oppose Tony Stark à plusieurs méchants. Au départ, les fans pensent que Le Mandarin est le grand antagoniste du long-métrage. Mais Shane Black s’est amusé à piéger les pistes, et les fans ont découvert, choqués, que Le Mandarin (Ben Kingsley) était en fait un acteur du nom de Trevor Slattery au service d’Aldrich Killian (Guy Pearce).

Ben Kingsley dans la peau du faux Mandarin

Dans une scène supprimée qui devait apparaître à la toute fin du film, on voit Trevor Slattery s’injecter le virus Extremis, avant de mourir dans une terrible explosion. Une séquence qui aurait imposé une fin définitive au personnage de Ben Kingsley. Mais Marvel Studios en a décidé autrement. La firme a préféré conserver le personnage, qui est ensuite revenu dans le court-métrage All Hail the King, dans lequel on apprend que le véritable Mandarin était à sa recherche. On retrouve ensuite le personnage dans Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux, retenu prisonnier par Le Mandarin.

The Marvels

A la fin de The Marvels, Monica Rambeau se sacrifie pour refermer une brèche dans le multivers. Un acte héroïque mais qui l’oblige à s’engouffrer dans une autre réalité. Monica est ensuite récupérée par un variant de sa propre mère, et découvre l’existence de tout un monde parallèle.

The Marvels

Dans une autre version du film, Monica Rambeau, Captain Marvel et Miss Marvel se battent ensemble contre l’antagoniste. Il n'est ici pas question de brèche dans le multivers. Une fin presque similaire mais qui sous-entend cependant que Monica n’aurait peut-être pas fini sa course dans une réalité alternative.

Avengers : l’ère d’Ultron

A la toute fin de Avengers : l’ère d’Ultron, Black Widow et Captain America réunissent une nouvelle équipe de super-héros. Après avoir vaincus Ultron, les Avengers décident de recruter du sang neuf. Une séquence durant laquelle les spectateurs découvrent que Faucon, Vision, War Machine et La Sorcière Rouge deviennent officiellement des membres des Avengers.

Avengers : l

Toutefois, durant un moment, Joss Whedon a hésité à ajouter Captain Marvel dans cette nouvelle équipe. Cependant, Kevin Feige avait d’autres plans pour Carol Danvers. Il a alors préféré mettre La Sorcière Rouge en avant pour garder Captain Marvel pour plus tard. Et on peut dire qu’il a bien fait !

The Flash

The Flash a rencontré une production houleuse pendant plusieurs années. Film souvent repoussé, The Flash est passé par de nombreux reshoots au cours des semaines qui ont précédé sa sortie. Le film a alors déçu une grande partie de la communauté DC. En tout cas, après avoir mis le foutoire dans le multivers, Barry Allen semble rentrer dans sa réalité. Sauf que lorsqu’il découvre Bruce Wayne, il se rend compte qu’il n’est pas dans sa réalité. En effet, le milliardaire n’est plus incarné par Ben Affleck mais par un certain George Clooney. L’occasion pour la production de placer un caméo de taille dans le long-métrage.

The Flash

Apparemment, DC Films voulait aller encore plus loin dans cette logique. Après ce cliffhanger, le Bruce Wayne de Ben Affleck parvenait à retrouver la trace de Barry Allen. L’alter ego de Batman lui aurait alors demandé de l’aide pour gérer les trous dans le multivers, préparant ainsi le terrain pour Crisis on Infinite Earths. Il se murmure que même Henry Cavill devait apparaître dans cette fin alternative.

Blade

En 1998, Stephen Norrington met en scène Blade avec Wesley Snipes. Film presque précurseur de l’avènement des super-héros au cinéma, Blade possède une fin alternative assez étonnante. A la base, Stephen Norrington devait revenir à la réalisation de Blade II, avant d’être remplacé par Guillermo Del Toro. A la fin du premier film, Blade gagne son combat contre Deacon Frost, lâche une petite punchline, et repart dans la nuit faire son boulot de justicier. 

Morbius dans Blade

Pourtant, à l’époque, Stephen Norrington avait de la suite dans les idées puisqu’il prévoyait d’introduire Morbius, le vampire vivant dans le deuxième volet. En effet, la séquence de fin du premier Blade devait être différente. Après le combat final de Blade, la caméra devait s’éloigner du héros et présenter un mystérieux personnage en train de le surveiller de loin, en haut d'un building. Et cet individu devait alors être Morbius en personne, teasant ainsi une confrontation entre les deux personnages dans la suite.

Black Widow

Dans Black Widow, Natasha Romanoff parvient à se défaire de l’emprise et de la menace de Dreykov, son ancien « patron ». A la fin du film, la Veuve Noire monte à bord d’un jet, grâce à l’agent Rick Mason, et décide de rentrer au bercail en rejoignant les autres Avengers. Mais une autre fin a également été approchée.

Dans une fin alternative, la super agent secrète revient à moto dans sa ville natale dans l’Ohio. L’héroïne coupe le moteur, s’arrête un instant, et regarde plusieurs enfants jouer avec des répliques du bouclier de Captain America, de l’arc de Œil de Faucon et de l’équipement de la Veuve Noire. Puis, une des fillettes s’approche de Natasha. Les deux femmes ont un échange de regards. Ce doux moment de complicité vient alors conclure le long-métrage.

#BlackWidow deleted scene.
This would have been a perfect ending. pic.twitter.com/bQp3GidTbV

August 10, 2021

Joker

Réalisé par Todd Phillips en 2019, Joker a fait un véritable carton au box-office (plus de 1 milliard de dollars de recettes). Il faut dire que cette expérience avec Joaquin Phoenix a de quoi marquer les esprits. A la fin du film, le terrible Joker est interné à l’asile d’Arkam pour avoir assassiné le présentateur TV incarné par Robert De Niro. Dans les tous derniers instants du film, le clown raconte une blague, avant que le générique ne débute.

Joker

Pendant un temps, DC Films a imaginé une fin plus ambiguë pour Joker. En effet, le producteur Kevin Smith a expliqué au micro de ComicBook que :

À l'origine, la fin à l'hôpital était très différente. Il est à l'hôpital en train de rire et de glousser et il dit 'Je pensais juste à un truc drôle.' Et ce qui était censé suivre cette scène est un flash-back de la mort de Thomas et Martha Wayne et c'était lui en train de les tuer. Et alors que le petit garçon (Bruce) criait et pleurait, le Joker, sur le départ, se retournait, haussait les épaules et tirait sur lui. Générique.

Une fin beaucoup plus dramatique qui aurait carrément changé le cours de l’histoire. Dans cet univers, le Batman n’aurait alors jamais existé, et Joker aurait été le seul maître à bord. Mais cette scène a donc été coupée au montage, DC Films préférant conserver la mythologie comme on la connaît. Surtout, cette scène aurait contredis la séquence durant laquelle Joker rencontre un tout jeune Bruce Wayne plus tôt dans le film.

Une erreur ?

Mots-Clés : jokerBlack WidowThe Amazing Spider-ManBladeavengersMarvelMarvel StudiosMCUmarvel cinematic universeDCdceuDC Extended Universethe flash

Salut, moi c'est Aubin, mais mes amis m'appellent Binbin. Je suis un énorme fan de comics, de cinéma américain et asiatique, et surtout du genre super-héroïque. Marvel, DC et autres maisons d'édition me suivent depuis ma tendre enfance. Mon adolescence a été marquée par le cinéma de Quentin Tarantino, des frères Coen, de David Fincher ou encore de Ridley Scott. Énorme amateur de Alien et Blade Runner, la science-fiction est, encore aujourd'hui, un genre que j'apprécie particulièrement. Tout comme le cinéma d'horreur qui me procure toujours un frisson inégalé.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)

Par Cinéphile94, il y a 3 mois :

La fin alternative de Blade est totalement dingue en vrai

Répondre à ce commentaire

Par biodo, il y a 3 mois :

''Surtout, cette scène aurait contredis la séquence durant laquelle Joker rencontre un tout jeune Bruce Wayne plus tôt dans le film''
bein nan...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.