Rechercher Annuler

Dragon Ball : 8 faits que vous ignoriez sur Piccolo

De Youri Gone - Posté le 7 novembre 2023 à 14h43 dans Cinéma

Piccolo est certainement l’un des personnages les plus complexes de la saga Dragon Ball. D’abord présenté comme le pire adversaire de Son Goku et ses amis, il va doucement évoluer pour devenir l’un de leurs meilleurs alliés parmi les guerriers Z. Pendant un certain temps, il était même au cœur de l'histoire, au même titre que Goku.

Piccolo

En effet, lorsque la série évolue et devient Dragon Ball Z, Akira Toriyama nous invite à découvrir les origines croisées de Son Goku et Piccolo, l'un n'étant finalement rien d'autre que le reflet de l'autre. Par la suite, bien qu'il soit plus discret que lors des années qui ont suivi sa création, ce démon/extraterrestre verdâtre originaire de la lointaine planète Namek revient régulièrement au centre de l'intrigue, comme dans le long métrage Dragon Ball Super : Super Hero. Retournons donc aujourd'hui sur 7 faits que vous ignoriez (peut-être) sur Piccolo.

#8 C'est le personnage préféré d'AKIRA TORIYAMA

Le passage de Dragon Ball à Dragon Ball Z est un quasi reboot de la saga. L'origine de certains personnages change ou évolue de manière drastique, et pire encore, une grande partie du casting est assassinée violemment avant d'être reléguée au second plan. Vous étiez fans de Yamcha, mauvaise pioche, vous n'avez plus qu'à l'observer errer d'une humiliation à l'autre.

Z warrior dead

Étrangement, c'est finalement le grand méchant final de la série Dragon Ball qui devient l'un des personnages les plus importants de Dragon Ball Z : Piccolo. La raison est simple, c'est LE (!) personnage préféré d’Akira Toriyama.Lors d'une interview où il évoquait les personnages préférés des fans, il a très clairement indiqué sa préférence :

Mon personnage préféré est Piccolo, en raison de son stoïcisme tranquille.

Dans d'autres entretiens, Toriyama a également expliqué que c'est la simplicité et l'efficacité du chara design de ce personnage qui l'ont toujours séduit.

Akira Toriyama Piccolo

#7 PICCOLO N’ÉTAIT ORIGINELLEMENT pas un Namek

Il est habituellement très rare d'avoir des informations sur la création ou la source d'inspiration des personnages d’Akira Toriyama, mais c'est un peu différent pour Piccolo. Si on ne sait pas pourquoi il a donné les traits d'un personnage vert avec des antennes à ce méchant, on sait ce qui a motivé son apparition au sein du récit.

Piccolo daimo shonen jump

Presque tous les méchants apparus jusque-là dans la série étaient plus ou moins des parodies ou des redites de personnages existant dans d'autres fictions. Akira Toriyama pouvait aussi bien s'inspirer de Terminator que de méchants du folklore asiatique ou même recycler des idées de ses autres créations.

C'est a priori suite à une suggestion de son éditeur, Kazuhiko Torishima, que l'auteur de Dragon Ball s'est mis à réfléchir à un méchant réellement nouveau et surtout vraiment dangereux pour ses héros. A cette époque, Toriyama s'inspire alors  de personnages historiques cruels tels que l'empereur Néron pour imaginer ce que serait la parfaite incarnation du mal : Piccolo Daimao, la première « incarnation » de Piccolo.

Piccolo Daimo

À ce stade de l'histoire, Piccolo est tout simplement un démon. Il est l'incarnation du mal et assassine ou fait assassiner certains des personnages les plus importants de l'histoire, tels que Krilin. Par la suite, Akira Toriyama, qui s'est attaché à sa maléfique création, va redéfinir le personnage et changer ses origines, quitte à multiplier les incohérences vis-à-vis de son idée de départ.

À partir de Dragon Ball Z, Piccolo n'est plus un terrible démon, mais un extraterrestre. À l'image de son ennemi Goku, il est arrivé sur Terre enfant et devra un jour faire face à son passé.

piccolo space ship

#6 Piccolo n'a que 4 ans de plus que Gohan

Les incohérences dans le traitement de Piccolo ne se limitent pas à ses origines. Attaché au personnage, Akira Toriyama voit en lui l'occasion de créer un arc narratif de rédemption qu'il definit lui-même comme «cliché », mais extrêmement efficace.

Piccolo save Gohan

Dépassé par la surprenante puissance du premier Saiyan que l'on rencontre dans la série, Raditz, Son Goku offre à Piccolo l'occasion de réaliser son rêve, le tuer. Mais finalement cette exécution de Son Goku ne réjouit pas pas vraiment Piccolo, qui se retrouve plus ou moins en charge du jeune Gohan qu'il vient de priver de père.

Piccolo devient alors, un peu malgré lui, le tuteur et l'entraîneur de Gohan. Celui qui avait jusque-là été montré comme un terrible démon développe une réelle affection pour l'enfant, et Gohan voit en lui un deuxième père. Tout cela est très mignon, SAUF QUE (!) Piccolo n'est en réalité lui-même qu'un enfant.

Yong Piccolo

Eh oui ! Bien qu'il semble avoir à peu près l'âge de Goku (du moins physiquement), il n'a en fait que 4 ans de plus que Gohan. En effet, selon la chronologie, il a été engendré 3 ans avant le tournoi dans lequel il a combattu Goku. Hors l'action de Dragon Ball Z reprend 5 ans plus tard lorsque Son Goku nous présente son tout jeune fils de 4 ans.Le sévère et paternaliste tuteur verdâtre de Gohan n'est donc guère plus vieux qu'un grand frère de 8 ans lorsqu'il le prend sous son aile.

Piccolo and Gohan

#5 C’est le personnage le plus maltraité par les animateurs

Il a beau etre le chouchou de Toriyama, ce pauvre Piccolo ne cesse d'être malmené au gré des changements de support et de couleur de l'oeuvre dont il est issu. Par exemple, la couleur de son sang, qu'il verse plus souvent qu'il ne le voudrait, change régulièrement. D'abord rouge, puis violet, il est désormais vert dans certains épisodes et films de Dragon Ball Super.

Encore plus fou, alors qu'il est représenté comme ayant 4 doigts dans le manga, les animateurs de la série ont préféré le dessiner avec 5 doigts, comme le reste du casting, pour fluidifier le travail et ne pas avoir à adapter leur technique d'animation et ralentir la cadence de production pour lui.

Piccolo hand finger

De même, alors qu'il est représenté avec une taille et une corpulence d'adulte dès ses 8 ans, on se rend vite compte que c'est le seul Namek à évoluer ainsi. En effet, par la suite, on découvre non seulement d'autres enfants Namek, mais l'on suit régulièrement le personnage de Dendé, qui lui évolue et grandit à une vitesse similaire à celle des enfants terriens.

dendé dragon ball

#4 Il est hermaphrodite

La question de la représentation du genre perturbe bien moins les artistes japonais que la twittosphère occidentale du 21ème siècle. Ainsi, les personnages trans et/ou non binaires sont présents dans les œuvres manga, anime ou encore jeux vidéo depuis des décennies sans que cela ne soit jamais vraiment remis en question ou sujet à polémique.

Ranma 1/2

Des personnages trans comme Poison dans le jeu Final Fight, ou à l'apparence changeante comme Ranma dans Ranma 1/2, font partie intégrante de la pop culture japonaise contemporaine. La saga Dragon Ball ne fait pas exception et présente au travers de Piccolo un personnage tout simplement hermaphrodite.Depuis sa première forme jusqu'à sa représentation actuelle, ce personnage aux oreilles pointues n'est ni masculin, ni féminin.

Si les incohérences quant à ses origines ou son âge physique se sont multipliées, Piccolo a toujours procréé en solo. Le vieux méchant Piccolo Daimao créait ses « enfants » démoniaques, comme Tambourine, tout seul et crachait un œuf pour mettre au monde son fils/réincarnation/double (on s'y perd) : Piccolo.

Piccolo egg

Et lorsque l'on a fini par découvrir la civilisation Namek, cela c'est confirmé. Il n'y a ni mâle, ni femelle chez les Namek. Les Nameks sont tous hermaphrodites et se reproduisent seuls en crachant, apriori, des œufs.

Piccolo egg

#3 Les fillers font faire  n'importe quoi au personnage

Ok, les fillers ne manquent pas de détracteurs. Il faut dire que ces épisodes aux intrigues improvisées pour patienter en attendant qu'un mangaka finisse de créer l'histoire principale versent régulièrement dans le grand n'importe quoi. Toutefois, il faut bien reconnaître que l'épisode 018 de Dragon Ball Z (Le Terminus du Chemin du Serpent! Tu es Kaïô ?) franchit un grand pas dans la bêtise généralisée.

Ici, on suit Piccolo qui, alors qu'il entraîne Gohan, découvre par hasard la capsule dans laquelle Goku serait arrivé bébé. Bon, on vous passe le nombre d'approximations et d'incohérences que propose cet épisode autour d'un tel artefact et vous révèle directement l'absurde final. En gros, et pour faire simple, Piccolo décide de détruire la capsule de Goku car elle représente à elle seule pas mal de danger.

piccolo destroy goku

SAUF QUE (!!!), Akira Toriyama a bien prévu de faire réapparaître ce vaisseau spatial de Son Goku, mais plus loin dans l'histoire et pour une raison d'ailleurs bien pratique. En effet, c'est en retrouvant et en étudiant cette capsule que le père de Bulma, le Dr. Brief (ou Slip pour les puristes), va pouvoir créer le vaisseau qui permettra à Goku de s'envoler vers Namek par la suite.

Goku

Les spectateurs de l'époque se sont donc retrouvés avec deux capsules spatiales de Goku et un gros trou/méli-mélo dans l'histoire, comme seuls les fillers ou le don de créer.

#2 Une Forme Finale Secrète

On l’a un peu oublié, mais durant l’arc des Cyborgs, Piccolo est brièvement devenu le Z-Fighter le plus puissant de la série. La puissance des androïdes l'avait finalement convaincu d'abandonner ses anciens préjugés et de fusionner avec Kami (Le Tout-Puissant pour les nostalgiques), afin qu'ils puissent retrouver la forme qu'ils avaient autrefois et devenir un Super Namek.

piccolo kami fusion

Cette fusion a rendu Piccolo plus puissant qu'un Super Saiyan 1. Mais les jeux vidéo Dragon Ball Z sont allés plus loin encore. Dans Dragon Ball Z: Supersonic Warriors, Piccolo peut utiliser les Dragon Balls pour ressusciter le roi Piccolo. Si Piccolo parvient à le vaincre en combat, les deux fusionneront dans la véritable forme finale du Super Namek, qui est encore plus puissante.

Mieux, le jeu Dragon Ball Online propose dans une mise à jour le Namek aux yeux rouges. Cette transformation est relativement proche de sa dernière transformation en "Orange Piccolo".

red eye namek

Une chose semble claire au travers de ces jeux, c’est que l’on comprend qu’avec la "disparition" du méchant Piccolo originel, Piccolo ne pourra jamais atteindre le niveau de puissance maximal qu'il aurait pu atteindre. Sa puissance réelle ne pourra donc surement jamais vraiment être révélée, ou alors au hasard d'un énième scénario de type "What if".

#1 Il a fait de la pub pour One Piece

Dragon Ball a longtemps été le titre de manga le plus vendu au monde. C’est aujourd'hui One Piece qui détient ce record. Cependant, Eiichiro Oda (le créateur de One Piece) a toujours cité Akira Toriyama comme sa plus grande influence, et les deux ont collaboré à plusieurs reprises.

Dragon ball and one piece

Dans l'un des cross over les plus "What the Fuck", c'est les personnages de Dragon Ball qui se joignaient à ceux de One Piece pour les encourager à ne pas zapper et regarder les aventures de Luffy et ses potes après la diffusion des épisodes de Dragon Ball Kai (une sorte de remaster des épisodes de Dragon Ball Z).

Dans cet esprit, c'est ainsi que Piccolo est apparu aux côtés de Zoro de One Piece. Les deux personnages ont donc essayé, le temps d'une publicité, de convaincre le public de ne pas changer de chaine avec une grimace pour le moins agressive et maladroite.

dragon ball One piece cross over

Si vous avez aimé cet article vous pouvez dès à présent retrouver "8 faits que vous ignoriez sur": Bulma, Freezer, Krilin, Vegeta ou Yamcha.

Une erreur ?

Mots-Clés : dragon balldragon ball zdragon ball superpiccoloDragon Ball DaimaDragon Ball Heroesdragon ball gtBrolygohanvegetaSon GokusayanUltra instinct

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Par Mavrik
Commentaires (8)
photo de profil de <strong>Merlin des Bois</strong>

Par Merlin des Bois, il y a 7 mois :

la forme orange c'est vraiment de la grosse grosse paresse quand meme...

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Romero</strong>

Par Romero, il y a 7 mois :

Houla! Le délire sur le fait que le gars est 8ans au moment de l'entrainement de Gohan ça m'avait complétement échappé...

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Cala</strong>

Par Cala, il y a 7 mois (en réponse à Romero):

Pareil... Depuis plus de 20ans que je regarde, j'ai jamais tilté ou pensé à son âge par rapport à gohan

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>degaulace</strong>

Par degaulace, il y a 7 mois :

Mais sérieux, les mecs, documentez-vous un peu merde...
#7 : le démon Piccolo n'est pas arrivé sur Terre quand il était enfant. Celui qui est arrivé sur Terre, c'est un Namek de la précédente génération, qui a fui Namek juste avant sa destruction par une catastrophe naturelle. Une fois adulte, il a postulé pour devenir le nouveau Dieu de la Terre, mais le poste lui a été refusé parce qu'il avait un côté sombre trop présent. Grâce à ses pouvoirs, il a alors décidé de scinder sa personnalité en deux : le bon en lui a alors pu devenir Kami, et le mal est devenu Piccolo Daimaō.

#2 : il ne devient pas "plus puissant qu'un Super Saiyen 1", il devient juste plus puissant que Vegeta et Goku à ce moment-là. Un jour dans la salle de l'esprit et du temps, et Vegeta, Trunks, Goku et Gohan deviennent capables de le vaporiser en clignant de l'oeil, alors qu'ils sont des Super Saiyens 1.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Romero</strong>

Par Romero, il y a 7 mois (en réponse à degaulace):

Pour le #7 c'est discutable. On comprend d'abord que Piccolo serait le fils de Daimo, et donc tu as raison un autre personnage, puis les incohérence se multiplient.

On dit que que si Piccolo meurt, le tout puissant meurt parce qu'ils sont la meme personne. Du coup a partir de l'arc Namek on comprend jamais vraiment si piccolo est le fils ou un double de Daimo qui devient de plus en plus sage.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>degaulace</strong>

Par degaulace, il y a 7 mois (en réponse à Romero):

Euh pardon, mais moi je comprends très bien.
Parce que c'est parfaitement clair en fait.
C'est à la fois le fils et le double de Daimaō, c'est pour ça que Kami ne meurt pas quand Goku tue Daimaō.
Je vois pas ce qu'il y a d'incohérent ou de compliqué à comprendre...

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>commissaire David Lansky</strong>

Par commissaire David Lansky, il y a 7 mois (en réponse à degaulace):

"C'est à la fois le fils et le double de Daimaō /
Je vois pas ce qu'il y a d'incohérent ou de compliqué à comprendre"

Tant de mauvaise en foi en si peu de mots...

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>degaulace</strong>

Par degaulace, il y a 7 mois (en réponse à commissaire David Lansky):

Navré pour toi si t'es idiot hein.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.