Rechercher Annuler

Terre : le centre de notre planète se refroidit plus vite que prévu, voici les conséquences

De Tiphaine Elsener - Posté le 27 avril 2022 à 12h03 dans Science

Le centre de notre planète se refroidit manifestement plus vite que ce que l'on pensait auparavant. Explications et conséquences.

Le refroidissement de la planète Terre

L'histoire de l'évolution de la planète Terre est liée à l'histoire du refroidissement que la planète a connu au cours des 4,5 milliards d'années écoulées depuis que la surface de la Terre a été entièrement recouverte d'un océan magmatique profond, dans des conditions de température extrêmement élevées. On entend parfois parler de "convection du manteau", de "tectonique des plaques" et d'autres activités terrestres, et bien sachez que toutes ces dernières ont été alimentées par d'énormes énergies thermiques libérées des profondeurs de la Terre, au cours de cette période de "refroidissement".

Depuis sa formation, la Terre libère en effet de grandes quantités de chaleur de l'intérieur profond de la Terre vers la surface, ce qui entraîne principalement la convection du manteau et un certain nombre d'autres activités tectoniques. En sachant cela, très tôt, les scientifiques se sont demandés à quelle vitesse la Terre perdait de la chaleur. Il s'agit d'une question très importante puisqu'elle est liée à la question fondamentale de savoir combien de temps la Terre restera dynamiquement active (et de fait, viable). Et les résultats d'une nouvelle étude sur le sujet remettent en cause ce que nous pensions savoir jusqu'à aujourd'hui.

Les résultats des scientifiques

Selon l'étude emmenée par Motohiko Murakamia, Alexander F.Goncharov, Nobuyoshi Miyajima, DaisukeYamazaki, et Nicholas Holtgrewe, et publiée sur le site ScienceDirect, le noyau de la Terre se refroidit plus rapidement que les scientifiques ne le pensaient auparavant. Pour parvenir à ce résultat, les scientifiques ont examiné la conductivité de la bridgmanite, précédemment désignée comme le matériau le plus abondant de la Terre, que l'on trouve en grande quantité entre le noyau et le manteau de l'intérieur de la Terre

Un morceau de bridgmanite.

En soumettant la bridgmanite à des températures et pressions extrêmes, les scientifiques ont découvert que cette dernière était environ 1,5 fois plus conductrice de chaleur qu'on ne le pensait auparavant. Et cette découverte est très importante, puisque par conséquent, le transfert de chaleur des températures élevées observées au centre de la Terre vers ses zones extérieures, comme la roche fondue du manteau et au-delà, se produit plus rapidement qu'on ne le pensait auparavant.

Selon le professeur Motohiko Murakami, de l'université suisse ETH Zurich:

Puisque nous constatons que la conductivité thermique de la bridgmanite est 1,5 fois plus élevée que ce que l'on pensait auparavant, le transfert de chaleur du noyau se fait forcément plus efficacement que ce que l'on pensait, ce qui conduit finalement au refroidissement du noyau plus rapidement que prévu.

De ce fait, on peut se poser la question suivante : les conclusions des scientifiques suggèrent-elles que le noyau de la Terre pourrait être en passe de se refroidir comme d'autres planètes, telles que Mars, plus rapidement que prévu ? Motohiko Murakami répond : 

Oui, je le crois. Toutefois, le problème est de savoir combien de temps cela prendra, ce qui est extrêmement difficile à prévoir avec précision. La durée pendant laquelle la Terre restera dynamiquement active sera certainement l'une des questions les plus importantes que nous devrons résoudre. Cependant, l'échelle de temps qui conviendrait à cette discussion devrait être des millions, voire des milliards d'années.

Des échelles de temps qui continuent donc de nous dépasser très largement. Et si vous voulez savoir quel est le premier visiteur interstellaire que la Terre a rencontré selon le Pentagone, vous pouvez consulter notre précédent article sur le sujet.

Une erreur ?

Mots-Clés : refroidissementnoyauTerreMarsdynamiqueplaques tectoniquesplanète Terrenoyau terrestresciencesEtudedécouverte

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (6)

Par ProudofYou, il y a 2 mois :

Très intéressant, nous avons peut etre devons nous, avec Mars, une idée de ce qui attend la Terre !

Répondre à ce commentaire

Par Framboise, il y a 2 mois (en réponse à ProudofYou):

Bondulance dispatched

Répondre à ce commentaire

Par oolong, il y a 2 mois :

Ce que peu de personnes savent, c'est que la chaleur que l'on a en surface est essentiellement lié à la chaleur du centre de la Terre et non pas du soleil qui nous parvient.

Répondre à ce commentaire

Par Redson, il y a 2 mois (en réponse à oolong):

Ça a du sens !

Répondre à ce commentaire

Par baazul, il y a 2 mois :

Avec ce que l'on va s'échanger avec la Russie, il n'y aura plus de vie mais la terre va se réchauffer.

Sinon si on parle de millions d'années on aura le temps de le voir venir :)

Répondre à ce commentaire

Par The Daffodil, il y a 2 mois :

Donc si le centre de la Terre se refroidit plus vite, où va cette chaleur sinon à sa surface. Pour combien ceci influence t'il la température atmosphérique a la hausse?

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.