Rechercher Annuler

Star Wars : 8 faits que vous ignoriez sur Qui-Gon Jinn

De Youri Gone - Posté le 20 juin 2024 à 16h06 dans Cinéma

Qui-Gon Jinn est le Maître Jedi qui a formé le grand Obi-Wan Kenobi dans la saga Star Wars. C'est aussi ce personnage qui permet au futur Dark Vador, Anakin Skywalker, d'entamer sa formation de Jedi. De sa place dans la création de George Lucas aux légendes qui l'entourent dans l'univers étendu, voici 8 faits que vous ignoriez (peut-être) sur lui.

star wars qui gon jinn

#8 Qui-Gon Jinn ne devait pas être le maître d’Obi-Wan

Dans la trilogie originale, Obi-Wan et Yoda ne font jamais référence à Qui-Gon Jinn malgré son rôle capital dans les événements. Et dans un premier temps, George Lucas n’avait d’ailleurs absolument pas prévu ce personnage dans l’histoire. Pour tout dire, il est même apparu très tard dans l’histoire. Ainsi, il existe de nombreux concept arts qui décrivent des événements de La Menace Fantôme où Obi-Wan est non seulement plus âgé mais également seul dans les différentes aventures qu’il traverse.

star war menace fantome concept art obi wan

L'idée originale de George Lucas était de faire d’Obi-Wan le personnage principal tout au long du premier film. Lucas avait initialement pensé à rendre Obi-Wan beaucoup plus âgé - plus proche de l'âge qu'il avait dans Un Nouvel Espoir – et relativement solitaire. Puis dans les storyboards, Qui-Gon apparaît mais à ce moment-là, il n’est toujours pas le maître d’Obi-Wan mais au contraire son Padawan. Ce Qui-Gon Jinn a une coiffure assez fantaisiste et finit également par affronter Dark Maul (et sûrement mourir). Mais George Lucas a finalement décidé de raconter à travers ce maître Jedi visionnaire comment les Jedi ont accédé à la capacité de devenir des spectres de la Force et le Qui-Gon que nous connaissons est alors apparu.

Qui Gon jinn concept art story board

#7 George Lucas avait une bonne raison de confier le rôle à Liam Neeson

Aujourd'hui, Liam Neeson est devenu une gigantesque star du cinéma d’action. L’acteur a tellement tourné d’épisodes de Taken et de copies plus ou moins évidentes de cette franchise qu’il accepte même d’en rire dans des films comme Ted 2 ou, prochainement, le remake de Y a-t-il un flic pour sauver la reine. Mais avant Star Wars, l’image de Liam Neeson n’est pas du tout la même. L’acteur n’a pas fait énormément de films d’action, à part peut-être Darkman de Sam Raimi (Spider-Man, Evil Dead). S’il a bien été au cœur de quelques scènes d’action dans le reste de sa filmographie, il est surtout connu pour des drames en costumes comme Le Bounty, Mission ou Rob Roy, mais aussi et surtout pour sa prestation dans La Liste de Schindler de Steven Spielberg.

liam neeson liste de schindler

La Menace fantôme suit un casting de jeunes héros et donc acteurs. Même si Natalie Portman et Ewan McGregor ont déjà à ce moment-là une jolie carrière, ils n’ont pas encore l’aura et la respectabilité de Liam Neeson. Malin, George Lucas sait que cette aura pourra justement venir nourrir le personnage. Bien qu'à l'origine, Lucas pense qu'un acteur américain devrait tenir le rôle de Qui-Gon, il choisit finalement d'engager l'acteur nord-irlandais car il considère qu'il a la présence nécessaire pour le rôle. Le réalisateur le décrit comme étant « un maître parmi les acteurs, que les autres admireront, et qu'il possède les qualités de force requises par le personnage ».

liam neeson star wars making of

#6 Qui-Gon Jinn apparaît presque dans La Revanche des Sith

Les fans et les spectateurs les plus attentifs auront peut-être remarqué que Qui-Gon Jinn a droit à une micro-apparition dans Star Wars épisode II : L’Attaque des Clones. En effet, lorsqu’Anakin cède à la colère et décide de venger la mort de sa mère en assassinant tout un village d'hommes des sables, c’est bien la voix du maître Jedi qui résonne au loin pour tenter d’empêcher le padawan de commettre l’irréparable. Cette première incursion de la voix de Qui-Gon Jinn devait à l'origine être la première étape d’un arc narratif permettant d’expliquer comment Qui-Gon était devenu le premier Jedi à devenir un spectre de la Force.

the clone wars yoda and Qui Gon jinn on dagobah

Par la suite, nous verrons Obi-Wan puis Yoda et enfin Anakin accéder à cet état d’être en parfaite osmose avec la Force, mais Qui-Gon Jinn devait bel et bien être le premier à apparaître ainsi dans la saga. La scène a finalement été abandonnée mais est toujours présente dans la novelisation du film, où Qui-Gon apparaît à Yoda et échange avec lui. Plus tard, cette intrigue sera « recyclée » dans la série Clone Wars où Qui-Gon Jinn devient le maître de Yoda (et dont on parle plus en détail ici). Finalement, Qui-Gon Jinn aura bien le droit à une apparition spectrale en live-action le temps d’une rapide apparition dans la série Obi-Wan de Disney+.

qui gon jinn ghost force obi wan disney +

#5 Liam Neeson ne veut plus incarner Qui-Gon Jinn

Entre La Menace fantôme et la série Obi-Wan, 24 ans séparent les deux apparitions de Liam Neeson dans la saga Star Wars. Bien qu’il ait été légèrement rajeuni, il faut reconnaître que l’acteur n’a pas vraiment changé physiquement et beaucoup de fans ont espéré que l’acteur pourrait désormais régulièrement apparaître en tant que spectre de la Force dans les différents projets en préparation chez Disney/Lucasfilm. Sauf que non. La raison est simple : Liam Neeson ne veut plus revenir incarner le célèbre maître Jedi, et il s’est même exprimé publiquement sur ce choix surprenant. Ainsi, en février 2023, dans l’émission Watch What Happens Live!, Liam Neeson a déclaré qu'il ne souhaitait pas reprendre son rôle dans un éventuel spin-off centré autour de son personnage, estimant que le streaming écaillait l'originalité prodigieuse des films originaux.

liam neeson and qui gon lightsaber

#4 Son premier Padawan n'était pas Obi-Wan Kenobi

Dans La Menace Fantôme, Qui-Gon Jinn est présenté comme un maître Jedi respecté mais aussi comme un électron libre qui s’oppose facilement au Conseil Jedi. L’univers étendu a accentué ce trait de caractère en le présentant comme un chevalier ayant longtemps refusé de devenir maître. Il a refusé à plusieurs reprises la suggestion de prendre un Padawan. Après avoir effectué des missions en solo pendant quelques années, il a finalement découvert un humain sensible à la Force nommé Feemor.

star wars feemor qui gon jinn

Bien qu'il soit un peu trop âgé pour commencer l'entraînement Jedi, il a été autorisé à essayer et, après avoir terminé l'entraînement à l’académie, Qui-Gon l'a pris comme premier apprenti. Leur partenariat a été une vraie réussite et Feemor est finalement devenu à son tour un Chevalier Jedi, ce qui a permis à Qui-Gon d'être promu au rang de Maître. De son côté, Feemor, qui avait commencé tardivement sa formation, n’est jamais devenu aussi puissant que Qui-Gon Jinn. Cependant, le maître a toujours gardé un œil admiratif sur la carrière de son premier élève qui avait réussi à devenir un digne représentant de la Force.

qui gon jinn feemor

#3 Son deuxième Padawan n'était pas non plus Obi-Wan Kenobi

L’univers étendu de Star Wars s’amuse souvent à multiplier les péripéties des différents personnages au-delà du raisonnable. Ainsi, Qui-Gon Jinn, qui n’est pas franchement le plus vieux maître Jedi, a eu le temps d’être le Padawan prometteur du Comte Dooku, d'avoir une carrière de chevalier Jedi en solo glorieuse, d'être le maître d’un Padawan à l’itinéraire complexe et, avant même de devenir le maître d’Obi-Wan ou de rencontrer Anakin Skywalker, il a également eu un deuxième Padawan qui, cette fois-ci, a connu un triste destin .En effet, après avoir formé avec succès le Jedi Feemor, Qui-Gon Jinn a pris l’initiative de former le jeune Xanatos.

star wars wanatos

L’enfant était le fils d’une famille noble et riche de la planète Telos IV. Xanatos semblait parcouru par de nombreuses idées noires, mais Qui-Gon pensait pouvoir le guider vers le côté lumineux de la Force. Si Xanatos était doué et montrait de grandes compétences au sabre, il restait aussi un être manipulateur et arrogant. Pour leur ultime mission en tant que maître et apprenti, Yoda envoya Qui-Gon et Xanatos sur la planète natale de ce dernier pour réprimer la violence déclenchée par son père. La campagne fut un échec et Xanatos céda à la tentation du côté obscur. Pour éviter d'être capturé par son ancien maître, Xanatos se suicida. Aux yeux de Qui-Gon, cela fut son plus grand échec, et il ne se pardonna jamais vraiment.

star wars qui gon jinn

#2 Qui-Gon Jinn a rencontré le Maître de Palpatine

Dans La Revanche des Sith, l'Empereur Palpatine évoque son ancien maître, le légendaire Dark Plagueis, à Anakin Skywalker. Assez puissant pour influencer la direction même de la vie, Plagueis n'avait pas d'égal, du moins pas jusqu'à ce qu'il enseigne tout ce qu'il savait à son apprenti. Ce personnage est encore relativement mystérieux, mais l'univers étendu commence à tisser son histoire.Dark Plagueis dissimule notamment son statut de Sith en se présentant comme Hego Damask  un dirigeant du Clan Bancaire galactique . Tout comme Dark Sidious, qui en tant que sénateur Palpatine manipule son entourage, Plagueis se sert de son statut pour semer le chaos.

Dark Plagueis

Des années avant les Guerres des Clones, Qui-Gon est envoyé en mission sur la planète Serrano, le monde d'origine de son ancien Maître Dooku. Accompagné de Maître Sifo-Dyas et de Dooku, il doit rencontrer le dirigeant du Clan Bancaire nommé Hego Damask (alias Dark Plagueis). La mission est diplomatique, les Jedi doivent négocier pour que le clan bancaire cesse son emprise secrète sur les routes galactiques. Les pourparlers durent des heures et s'enveniment quelque peu. Qui-Gon accuse Plagueis de privilégier le profit au détriment de la paix et d'ignorer la sécurité de la République. Finalement, la négociation habile et le raisonnement de Qui-Gon imposent le respect au Seigneur Sith, qui complimente même Dooku sur les compétences de son ancien apprenti.

Young Qui Gonn Jinn

#1 Qui-Gon Jinn a tenté de guider Anakin depuis l'au-delà

Qui-Gon est persuadé qu'Anakin est bel et bien l'élu de la Force. Même après que le Jedi a cédé au côté obscur et est devenu le redoutable Dark Vador, le Maître Jedi n'a jamais perdu espoir. Ainsi, la première fois que la présence de Qui-Gon se fait sentir au-delà de la mort est lorsque Anakin décide d'assassiner les Tusken, et que le spectre de Qui-Gon tente de l'en empêcher. Malheureusement, Qui-Gon est le premier Jedi à découvrir comment survivre en osmose avec la Force et ne connaît pas encore les subtilités de ce nouveau pouvoir. Dans la série The Clone Wars, Qui-Gon parvient à entrer en contact avec le puissant Yoda et lui enseigne ce nouveau pouvoir. Cependant, selon toute vraisemblance, Qui-Gon a d'abord et avant tout essayé d'entrer en contact avec son dernier apprenti : Anakin.

Star wars : clone wars qui gon and anakin on dagobah

Anakin étant l'élu aux yeux de Qui-Gon Jinn, celui-ci semble dans un premier temps convaincu qu'il doit veiller sur lui lorsqu'il entame son voyage spectral. Ainsi, après avoir tenté de dissuader Anakin de tuer les Tusken, Qui-Gon tente une nouvelle approche. Dans la seconde saison de la série Star Wars: Clone Wars réalisée par le génial Genndy Tartakovsky, on assiste à une scène étrange où Qui-Gon semble tenter de guider Anakin dans ses rêves. Dans cet état de conscience où Anakin est plus facilement en osmose avec la Force et les visions qu'elle permet, le Maître apparaît au Padawan. Anakin y est un enfant, et Qui-Gon tente de lui apprendre à ne pas céder à la peur qui mène au côté obscur, et lui présente la caverne du mal présente sur Dagobah. Malheureusement, cela n'aidera pas Anakin, et Qui-Gon se tournera donc vers Yoda, qu'il réussira d'ailleurs à guider jusqu'à la caverne sur Dagobah.

The Clone Wars Yoda on dagobah

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à découvrir comment  Qui Gon Jinn aurait pu sauver Anakin ou  encore 10 faits que vous ignoriez, peut-être, sur Dark Maul, Palpatine, Yoda, Boba Fett ou Dark Vador

Une erreur ?

Mots-Clés : Star Warsgeorge lucasliam neesonJediyodaanakin skywalkerobi-wan kenobiSithThe AcolyteThe Mandalorian

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Cinéphage, sérivore , passionné par tout ce qui fait et tout ceux qui font la pop culture. Je soigne ma curiosité maladive et compulsive en faisant des articles chez Hitek.

Commentaires (1)
photo de profil de <strong>Jake Sully</strong>

Par Jake Sully, il y a 4 semaines :

Gros respect sur son choix de ne plus se corrompre dans le marasme mis en place par Disney.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.